Nidau veut lutter contre la radicalisation et l’extrémisme

Le Conseil municipal demande 47'000 francs à la Confédération pour mettre en place des mesures ...
Nidau veut lutter contre la radicalisation et l’extrémisme

Le Conseil municipal demande 47'000 francs à la Confédération pour mettre en place des mesures à la suite de l’affaire Abu Ramadan

La commune demande 47'000 francs à la Confédération pour l'aider à développer ses mesures. (Photo: archives) La commune demande 47'000 francs à la Confédération pour l'aider à développer ses mesures. (Photo: archives)

Nidau réagit à la suite de l’affaire du précidateur controversé Abu Ramadan. Le Conseil municipal a fait savoir mercredi dans un communiqué qu’il a édicté une série de mesures pour lutter contre la radicalisation et l’extrémisme dans la commune. Pour y arriver, il sollicite notamment une aide fédérale. Marc Eyer, conseiller municipal en charge de l’éducation, de la culture et du sport, indique que la Confédération participe effectivement aux efforts consentis pour lutter contre ce fléau. A Nidau, c’est une somme de 47'000 francs qui est demandée.

La commune entend mettre l'accent sur différents domaines comme la sensibilisation ou la création d'un réseau entre acteurs-clé à Nidau. Les autorités entendent également renforcer l’intégration des personnes originaires d’autres pays. Si l'aide fédérale est acceptée, ces premières mesures pourraient entrer en vigueur début 2020, précise Marc Eyer. /amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus