St-Imier: un législatif vert et unanime

Le Conseil de ville de St-Imier a approuvé jeudi soir les comptes 2018 et tous les points à ...
St-Imier: un législatif vert et unanime

Le Conseil de ville de St-Imier a approuvé jeudi soir les comptes 2018 et tous les points à l'ordre du jour. Il a également manifesté son souhait de promouvoir le développement durable au sein de la vie communale  

Le Conseil de ville de St-Imier veut donner une place plus importante à la question de l'environnement dans la politique communale  (Photo : Parc Chasseral) Le Conseil de ville de St-Imier veut donner une place plus importante à la question de l'environnement dans la politique communale  (Photo : Parc Chasseral)

Le Conseil de ville de St-Imier a mis les feux au vert, dans tous les sens du terme, jeudi soir. Les membres du législatif ont approuvé tous les points à l’ordre du jour à l’unanimité et sans sourciller. Les comptes 2018 bénéficiaires à hauteur de 1,3 million de francs ont passé la rampe facilement, tout comme le rapport du Conseil municipal sur la marche générale et les résultats de l’administration municipale durant la dernière année écoulée. Les élus ont également accepté de débloquer un crédit de 743'000 francs pour rénover la Route des Planches et ainsi faciliter l’accès à un futur parking pour les employés de Longines qui se construira l’an prochain au sud de l’entreprise.

 

Un pas vers le vert 

Le législatif imérien a ensuite amorcé un premier virage environnemental en adoptant, toujours unanimement, une résolution du PLR intitulée « Consommer et économiser ensemble ». La fraction libérale radicale a demandé, via ce texte, à l’exécutif de mettre en place des actions simples pour encourager les habitants à adopter des gestes respectueux de l’environnement. La fraction ARC a, elle aussi, amené la question du respect de la nature sur la table en demandant, par voie de motion, la mise en place d’une politique communale orientée sur le développement durable et la création d’une commission temporaire pour gérer cette thématique. Le dossier vert reviendra donc sur la table du Conseil de ville en septembre. 


Nouveaux visages dans les Commissions 

Par ailleurs, les Conseillers de ville imériens ont avalisé la nomination de Raphaël Perotto (ARC) en tant que membre de la Commission de l’école primaire. Danika Perret (ARC) a, quant à elle, été nommée au sein de la Commission de la jeunesse. Deux changements qui découlent de la démission de leur collègue de parti, Florine Pessotto-Bueche. /nme

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus