Berne veut que Moutier revienne à la réalité

Le gouvernement bernois demande à Moutier de rectifier les propos que la commune a publiés ...
Berne veut que Moutier revienne à la réalité

Le gouvernement bernois demande à Moutier de rectifier les propos que la commune a publiés jeudi dans un communiqué. Il affirme que le conseiller d’Etat Pierre-Alain Schnegg n’a jamais prononcé les propos avancés par l’exécutif prévôtois

Photo : archives Photo : archives

Le canton de Berne rappelle Moutier à l’ordre. Dans un communiqué publié ce matin, le Conseil-exécutif tient à rectifier les affirmations « mensongères » divulguées jeudi par la commune prévôtoise à l’attention des médias.

Le gouvernement bernois martèle que le conseiller d’Etat Pierre-Alain Schnegg ne s’est jamais exprimé à la tribune lors de la manifestation probernoise du 16 mars dernier à Moutier. L’exécutif prévôtois a affirmé jeudi que le politicien de Champoz avait déclaré lors d’un discours public dans le cadre de cette manifestation que « Moutier restera bernoise ». Le gouvernement bernois reconnaît que Pierre-Alain Schnegg était bel et bien présent lors de cet événement mais qu’il avait sciemment refusé de prendre la parole pour éviter d’attiser les tensions. L’exécutif cantonal juge donc « préoccupant qu’une commune prenne autant de liberté avec la vérité ». Il appelle, par conséquent, les médias à la vigilance et demande aux personnes responsables de la publication incriminée de rectifier les faits conformément à la réalité. 


Le Conseil municipal de Moutier réagit

Les autorités prévôtoises ont répondu vendredi en fin de journée. Elles ont envoyé aux médias un communiqué de presse quasi identique à celui de la veille. L'exécutif a simplement supprimé la phrase dans laquelle il affirmait que Pierre-Alain Schnegg s'était exprimé à la tribune le 16 mars. /nme-mdu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus