Une année exceptionnelle pour la navigation sur le lac de Bienne

La Société de Navigation du Lac de Bienne a tenu son assemblée générale lundi après-midi. Les ...
Une année exceptionnelle pour la navigation sur le lac de Bienne

La Société de Navigation du Lac de Bienne a tenu son assemblée générale lundi après-midi. Les chauds mois de l'été 2018 ont contribué à l’obtention de résultats record

Les actionnaires de la SNLB se sont retrouvés à bord de ce bateau lundi à l'occasion de l'assemblée générale. Les actionnaires de la SNLB se sont retrouvés à bord de ce bateau lundi à l'occasion de l'assemblée générale.

Nouveau record pour la Société de Navigation du Lac de Bienne (SNLB). Elle a accueilli 333'000 passagers l’an dernier (+36'000 par rapport à 2017). Le kilométrage parcouru est lui aussi en hausse passant de 84'500 à 90'000 km. La forte demande s’explique en raison des températures élevées de l’été dernier. Il s’agit de la « période estivale sur six mois la plus chaude » jamais enregistrée depuis le début des mesures en 1864, indique la SNLB. Le nombre de croisières privées a lui augmenté de 25%. La progression est en revanche moins importante sur les croisières à thème. Les comptes 2018 bouclent sur un bénéfice de près de 45'600 francs. L’année dernière a aussi été marquée par l’arrivée d’un nouveau bateau, le MS Engelberg, après environ deux ans de construction.

Une alternative au diesel

Dans le cadre de la remotorisation du MS Berna, la SNLB envisage de remplacer le moteur diesel actuel qui date de 1995 par un moteur hybride électrique et diesel. Une analyse est en cours. Cette technologie plus respectueuse de l’environnement permettrait de réduire la consommation de diesel de 20 à 30%. Cela se fait déjà sur le lac des Quatre-Cantons. /anl

 


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus