« La Marchande » distinguée par l’Aide suisse aux Montagnards

Le magasin de vente en vrac « La Marchande », à Saignelégier, a obtenu un soutien financier ...
« La Marchande » distinguée par l’Aide suisse aux Montagnards

Le magasin de vente en vrac « La Marchande », à Saignelégier, a obtenu un soutien financier de l’Aide suisse aux Montagnards, notamment pour son mode de fonctionnement en association

La Marchande « La Marchande » à Saignelégier et ses promotrices Anne-Françoise Chappuis (à gauche) et Claudine Donzé (à droite) bénéficient d'un soutien de l'Aide suisse aux Montagnards.

L’Aide suisse aux Montagnards récompense un magasin de vente en vrac situé dans la région. La fondation a décidé récemment d’accorder un soutien financier de 13'000 francs à «  La Marchande  » à Saignelégier. L’argent servira à acheter divers équipements comme une nouvelle caisse enregistreuse qui sera reliée à une balance, de manière à donner aux clients la possibilité d’être autonome dans l’échoppe.

«  La Marchande  » a ouvert ses portes en avril 2017 sous l’impulsion de trois femmes : Claudine Donzé, Anne-Françoise Chappuis et Manu Schaffter. Le magasin a connu des débuts difficiles et a réorganisé son mode de fonctionnement avant de voir le succès arriver grâce au bouche-à-oreille. Dans l’interview ci-dessous, Claudine Donzé et Anne-Françoise Chappuis reviennent sur la création et la mise en place du projet. Anne-Françoise Chappuis explique, tout d’abord, comment est née l’idée de créer un magasin de vente en vrac :

A noter encore qu’un autre magasin en vrac basé dans l’Arc jurassien a obtenu un soutien financier de la part de l’Aide suisse aux Montagnards. Il s’agit du «  Cellier des Fées  » à Fleurier. /comm-fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus