Berne rêve de trains de nuit

Le Gouvernement bernois aimerait que les trains de nuit passent à nouveau par Berne, mais la ...
Berne rêve de trains de nuit

Le Gouvernement bernois aimerait que les trains de nuit passent à nouveau par Berne, mais la mise en pratique s’avère compliquée

Le canton de Berne s'intéresse aux trains de nuit. Le canton de Berne s'intéresse aux trains de nuit.

Les trains de nuit présentent un intérêt pour le canton de Berne. Il se dit prêt à prendre des contacts pour s’informer sur de potentiels développements dans le domaine. Le Gouvernement répond ainsi à une motion socialiste portée par la députée Tanja Bauer. Le texte relève que ce mode de transport est confortable et attrayant, mais que Berne a disparu de la carte des trains de nuits depuis que les CFF ont supprimé ce service. Si le canton partage cet avis, il n’a que peu de moyens d’action.

Les principales lignes de trains de nuit partent de Zürich et sont opérées par les Chemins de fers autrichiens. Si le canton de Berne joue un rôle-clé dans la commande de transport local et régional, il a en revanche peu de moyens d’influence directe sur le transport national et international. Le Conseil-exécutif se dit toutefois disposé à s’informer auprès des CFF et de leurs homologues autrichiens, pour voir si de nouvelles lignes intégrant Berne sur les axes ouest-est et nord-sud sont possibles. Il propose aussi de s’informer auprès de BLS au sujet d’une éventuelle entrée sur le marché des trains de nuit. Le gouvernement rejette en revanche l’idée d’un soutien financier à un tel projet, car cela ne relève pas de sa compétence.

Au vu de ce qui précède, le Conseil-exécutif propose au Grand Conseil d’adopter la motion, à l’exception du point concernant le financement. /ast-ncp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus