L’humanité vit désormais à crédit. Et vous ?

Ce lundi 29 juillet marque le « jour du dépassement de la Terre ». Un calculateur en ligne ...
L’humanité vit désormais à crédit. Et vous ?

Ce lundi 29 juillet marque le « jour du dépassement de la Terre ». Un calculateur en ligne propose d’évaluer la consommation individuelle

Il faudrait trois planètes terres si tout le monde vivait comme les Suisses. Il faudrait trois planètes terres si tout le monde vivait comme les Suisses.

L’humanité a commencé à taper dans le capital de la planète. Dès ce lundi 29 juillet, nous avons épuisé les ressources que la Terre est capable de produire en une année. Jusqu’à la fin de 2019, nous grignoterons le capital naturel de la planète, en réduisant d’autant sa capacité régénérative future.

Ce « jour du dépassement de la Terre », comme l’appelle le WWF, arrive de plus en plus tôt dans l’année : en 1970, on l’atteignait fin décembre, en 2000 c’était fin septembre. Ces dates sont obtenues en fonction, notamment, de l’empreinte carbone, des ressources utilisées pour l’agriculture et de l’utilisation de l’eau. Il faudrait 1,75 planète pour tenir le rythme mondial de consommation. Et si tout le monde vivait comme les Suisses, il en faudrait 3.


Un calcul au niveau individuel

Le WWF propose un calculateur d’empreinte écologique en ligne, pour savoir où se situe, parmi ces moyennes, notre consommation individuelle. Il consiste en une liste de 38 questions, qui abordent les habitudes alimentaires, la mobilité, le logement et l’énergie ainsi que les habitudes de consommation. A chaque réponse, un pictogramme indique, en nombre de sacs poubelle, la quantité de gaz carbonique émise ou, au contraire, économisée. Au final, le calculateur indique l’empreinte CO2 personnelle rapportée aux moyennes suisse et mondiale, et le nombre de planète(s) nécessaire(s) si tout le monde vivait de cette manière. Il est aussi possible de télécharger une évaluation plus détaillée. /lad


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus