Ancien foyer de Prêles : « éviter qu’il tombe en ruine »

Le groupement citoyen « Plateau de Diesse centre requérants pas comme cela » entend continuer ...
Ancien foyer de Prêles : « éviter qu’il tombe en ruine »

Le groupement citoyen « Plateau de Diesse centre requérants pas comme cela » entend continuer à se mobiliser afin d’assurer une utilisation aux bâtiments de l’ancien foyer d'éducation de Prêles

L'ancien foyer d'éducation de Prêles a été rénové entre 2008 et 2012. Ici, sa façade nord. (Photo: archives) L'ancien foyer d'éducation de Prêles a été rénové entre 2008 et 2012. Ici, sa façade nord. (Photo: archives)

L’ancien foyer d'éducation de Prêles n’accueillera pas de requérants d’asile déboutés en passe d’être renvoyé, mais il ne faut pas pour autant qu’il reste vide… Le mouvement citoyen « Plateau de Diesse centre requérants pas comme cela » entend continuer à s’engager sur le dossier après sa victoire. Le groupe de réflexion cherche des pistes d’utilisation pour le bâtiment comme l’explique son président Tony Gutmann :

Autre solution envisagée pour l’heure, celle de proposer des locaux de formation continue pour les associations professionnelles par exemple. Le président, habitant de La Neuveville, entend surtout éviter le pire : que les locaux tombent en ruine :

La façade côté sud-ouest. (Photo: archives) La façade côté sud-ouest. (Photo: archives)

Plusieurs bâtiments annexes contiennent des appartements. (Photo: archives) Plusieurs bâtiments annexes contiennent des appartements. (Photo: archives)

L'ancien foyer d'éducation de Prêles se trouve perdu au milieu des champs. (Photo: archives) L'ancien foyer d'éducation de Prêles se trouve perdu au milieu des champs. (Photo: archives)

L’ancien foyer de Prêles est fermé depuis 2016. Seule la cuisine est encore utilisée pour les écoles de jour du Plateau de Diesse. Le locataire va toutefois partir en pension et une autre entité a repris le mandat selon Tony Gutmann. Au final, même ce local sera donc inutilisé.

De son côté, le canton de Berne a indiqué en juin ne pas fermer la porte à une vente de l’ancien foyer de Prêles. Pour rappel, il avait été élargi et rénové entre 2008 à 2012 pour 37 millions de francs. La somme engagée avait créée la polémique vu la fermeture quelques années plus tard. /jrg


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus