Une fin de tournoi en feux d’artifices

Le Festival d’échecs de Bienne s’est terminé mercredi avec la victoire de Santosh Vidit dans ...
Une fin de tournoi en feux d’artifices

Le Festival d’échecs de Bienne s’est terminé mercredi avec la victoire de Santosh Vidit dans le Tournoi des Grands Maîtres (GMT), Amin Tabatabei dans le Tournoi des Maîtres, et Achim Scheuwly dans le Tournoi général (ATO)

Le Tournoi des Grands Maîtres a été remporté par Santosh Vidit (au centre), suivi de l'Américain Sam Shankland et du Hongrois Peter Leko. (photo : ISF). Le Tournoi des Grands Maîtres a été remporté par Santosh Vidit (au centre), suivi de l'Américain Sam Shankland et du Hongrois Peter Leko. (photo : ISF).

Le 52e Festival d’échecs de Bienne s’est achevé mercredi, avec une remise des prix synchrone avec les feux d'artifices de la Ville. Pour la première fois, un Iranien a remporté le tournoi des Maîtres (MTO). Il s’agit du jeune Amin Tabatabaei (18 ans).

Le Fribourgeois Achim Scheuwly a pour sa part remporté le Tournoi général (ATO).

Le vainqueur du tournoi des Grands Maîtres (GMT) a déjà été annoncé lundi. L’Indien Santosh Vidit est arrivé en tête de ce marathon de 28 parties en dix jours.

Cette 52e édition marquait aussi la première d'un Tournoi des Grands Maîtres sous forme de « triathlon » qui mêle les différentes cadences, lentes ou rapides du jeu. Pour Paul Kohler, le directeur du Tournoi des Grands Maîtres, cette inovation permet de dynamiser le tournoi: 

Selon Paul Kohler, cette nouvelle formule a plu aux joueurs :

/vja


Actualisé le

 

Articles les plus lus