Baoshida Swissmetal SA officiellement rachetée

La nouvelle entité Swissmetal Industries SA créée par le groupe d’investisseurs autour d’André ...
Baoshida Swissmetal SA officiellement rachetée

La nouvelle entité Swissmetal Industries SA créée par le groupe d’investisseurs autour d’André Rezzonico a officiellement annoncé lundi le rachat de Baoshida Swissmetal, tous les emplois sont conservés

La transaction a été menée dans le cadre d’un processus structuré de cession
des actifs. (Image d'illustration) La transaction a été menée dans le cadre d’un processus structuré de cession des actifs. (Image d'illustration)

Le feuilleton de Swissmetal à Reconvilier semble proche de son épilogue. L'investisseur André Rezzonico a officiellement annoncé lundi le rachat des actifs de la société Baoshida Swissmetal SA. Un achat dont le montant n'as pas été précisé et qui ne concerne pas l’immobilier selon un communiqué publié par l’acquéreur. La transaction a été menée dans le cadre d’un processus structuré de cession des actifs. Elle a été conclue lundi et prend effet au 1er août 2019. Selon le communiqué, l'opération a été approuvée par le commissaire au sursis et autorisée par le tribunal compétent.


Deux hommes investissent

La nouvelle entité Swissmetal Industries SA créée pour reprendre les actifs est tenue par deux hommes. Il s’agit d’André Rezzonico, industriel et actionnaire majoritaire, président du conseil d’administration, ainsi que de Pierre Steiger, banquier à la retraite. Le siège social de la société est basé à Reconvilier. Une succursale est également en cours d’enregistrement à Dornach.


Regroupement en vue

Les activités industrielles et commerciales de Swissmetal sont maintenues sans interruption. La totalité du personnel sera conservé soit 160 personnes sur les deux sites de Reconvilier et Dornach. Ce dernier lieu de production devrait toutefois disparaître à l’horizon 2024-2026. Un regroupement industriel est prévu à Reconvilier.


Nouvelles priorités

La société continuera par ailleurs à être dirigée par son directeur général actuel, Claudio Penna. Quant aux nouvelles priorités, elles concernent « la mise en place d’une stratégie industrielle de long terme, la satisfaction des clients, l’investissement dans l’outil de production, le contrôle des coûts de production et le développement de nouveaux produits attendus par les marchés dont le laiton sans plomb ».

Pour rappel, un litige est toujours en cours avec la China’s Development Bank, principal créancier de la société.

Pour André Rezzonico, le litige ne posera pas problème à l'avenir :

/jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus