On rappe aussi en français au Royal Arena

Le festival de musique se tient ce week-end près de Bienne, et attire un public avant tout ...
On rappe aussi en français au Royal Arena

Le festival de musique se tient ce week-end près de Bienne, et attire un public avant tout germanophone. Mais les organisateurs tiennent à programmer des artistes francophones également, comme le duo de rappeurs Suprême NTM

Suprême NTM s'est produit sur la scène du Royal Arena vendredi soir. (Photo : Royal Arena © Jonathan Vallat) Suprême NTM s'est produit sur la scène du Royal Arena vendredi soir. (Photo : Royal Arena © Jonathan Vallat)

Les vacances d’été s’achèvent, mais la saison des festivals de musique bat toujours son plein. C’est le cas du Royal Arena, qui se tient ce week-end à Orpond, juste à côté de Bienne. La soirée de vendredi a attiré le public avec en tête d’affiche le duo français Suprême NTM, bien connu également outre-Sarine.


Tête d’affiche incertaine

Et samedi soir c’est l’Américain ASAP Rocky qui est attendu, mais il aurait bien pu ne jamais arriver en Suisse. Le rappeur a en effet été emprisonné plusieurs semaines en Suède à cause d’une bagarre. Une affaire qui a fait du bruit dans la communauté internationale, puisque plusieurs personnalités se sont mobilisées pour que le musicien soit libéré. Celui-ci a finalement pu se produire au Royal Arena. Les organisateurs du festival y ont toujours cru, ils n’ont donc pas prévu de remplaçant pour ASAP Rocky. Comme l’explique l’un des co-organisateurs du Royal Arena, Lukas Hohl, ils ont été en contact constant avec le management du rappeur, qui s’est toujours montré rassurant.


Rap français au menu

Lukas Hohl explique par ailleurs qu’il tient au bilinguisme du festival. Des stars du rap francophone sont donc à l’affiche, de même que des musiciens germanophones et anglo-saxons. Vendredi soir notamment, c’était le duo français Suprême NTM qui tenait le haut de l’affiche du Royal Arena. /nbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus