Bienne double le nombre de places en crèche

En optant pour la mise en place du système ouvert de bons de garde dans les structures d’accueil ...
Bienne double le nombre de places en crèche

En optant pour la mise en place du système ouvert de bons de garde dans les structures d’accueil, la Ville pourra doubler le nombre de places subventionnées et supprimer la liste d’attente

Un changement majeur aura lieu l’année prochaine dans l’offre d’encadrement dans les crèches à Bienne. En cause, l’introduction du système des bons de garde mis en place par le canton de Berne. Le nouveau système, en vigueur depuis le mois d’août sera appliqué l’an prochain dans la cité seelandaise. Les autorités ont fait le point mercredi sur la façon dont l’offre sera organisée.

La ville de Bienne a décidé d’introduire le système ouvert de bons de garde, c’est-à-dire sans contingent. Le nombre de places subventionnées dans les crèches va doubler pour les familles remplissant les conditions fixées par le canton. Il passera de 366 à 600 dès le mois d’août 2020 et il n’y aura plus de liste d’attente. Selon les calculs effectués par les spécialistes, la Ville pourra répondre à la demande. Alors qu'actuellement, 180 places subventionnées manquent, ce qui représente 300 enfants.  
Le Conseil municipal veut ainsi favoriser l’égalité des chances et de traitement entre toutes les familles et permettre aux parents de concilier au mieux vie privée et vie professionnelle. Certaines communes, dont celle de Nidau, ont refusé de miser sur le système ouvert et ont privilégié le système limité, a précisé Cédric Némitz, directeur de la Formation. 

Impact financier
Cette décision a un coût non négligeable. Cela représente une charge supplémentaire d’environ un million de francs par an pour la municipalité. Par conséquent, les subventions cantonales augmenteront et devraient atteindre environ quatre millions de francs. Par ailleurs, dans ce nouveau système les crèches privées et les crèches municipales sont en concurrence directe, puisque toutes les structures offriront des places subventionnées.

Avant que ce changement ne devienne effectif, un projet de règlement sera soumis au Conseil de ville qui devrait se pencher sur l’affaire en décembre. Ensuite, une votation populaire est prévue en février 2020. Si l’objet est accepté, les familles pourront s’enregistrer et faire leur demandes en ligne dès le 15 février. Les premiers bons de garde seront remis le 1er août. Quant aux communes du Jura bernois, elles appliqueront aussi le système des bons de garde, dès le mois d’août 2020. /anl


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus