« Une votation en juin 2020, c’est irréalisable »

La conférence de presse du Conseil municipal de Moutier sur les suites du vote du 18 juin 2017 ...
« Une votation en juin 2020, c’est irréalisable »

La conférence de presse du Conseil municipal de Moutier sur les suites du vote du 18 juin 2017 s’est déroulée sans les élus anti-séparatistes

Marc Tobler fait partie de la délégation aux affaires jurassiennes du Conseil municipal. Marc Tobler fait partie de la délégation aux affaires jurassiennes du Conseil municipal.

Organiser un nouveau vote le 21 juin 2020 est une « option totalement irréalisable ». C’est l’avis exprimé mercredi par Marc Tobler, après que le Conseil municipal de Moutier a annoncé vouloir mettre sur pied une nouvelle votation sur l’appartenance cantonale de la ville à cette date. Selon le conseiller municipal, « cette échéance a été choisie uniquement pour mettre la pression sur les autres parties ».

Mercredi, l’exécutif prévôtois a réuni la presse pour faire part de cette décision. Les six membres autonomistes étaient présents, en revanche, les trois anti-séparatistes n’y ont pas participé. Questionné quant à cette absence par notre rédaction, Marc Tobler a répondu : « de toute façon, on n’a pas le droit à la parole, donc ça ne valait pas la peine de venir ». Il a ajouté avoir par ailleurs reçu cette invitation seulement mardi soir.

Marc Tobler fait partie de la délégation aux affaires jurassiennes du Conseil municipal. Présidé par Valentin Zuber, le groupe est aussi composé de Claire-Lise Coste et de Pierre Sauvain. Concernant son rôle au sein de cette délégation, l’UDC n’en connaît pas encore les détails, il explique attendre d’abord de voir les réactions de la Confédération et du canton de Berne. /mdu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus