Moins de raisin, mais de grande qualité

Le bilan de la saison est réjouissant pour le vigneron de Schafis, Johannes Louis. Le raisin ...
Moins de raisin, mais de grande qualité

Le bilan de la saison est réjouissant pour le vigneron de Schafis, Johannes Louis. Le raisin présente un taux de sucre élevé et le millésime 2019 s’annonce de très bonne qualité

Après les vendanges, l'heure est à la fermentation du raisin pour le vigneron Johannes Louis. Après les vendanges, l'heure est à la fermentation du raisin pour le vigneron Johannes Louis.

Les crus 2019 du bord du lac de Bienne s’annoncent d’excellente qualité. Les vendanges touchent à leur fin dans la région. À Schafis, à côté de La Neuveville, le vigneron Johannes Louis a terminé sa récolte vendredi dernier. À l’heure de tirer le bilan de la saison, il parle d’une année réjouissante, avec un raisin au taux de sucre élevé :

En termes de quantité, la récolte est environ 25% inférieure à celle de l’année dernière. Une quantité néanmoins amplement suffisante selon le vigneron, qui explique qu’une quantité plus élevée aurait été difficile à écouler sur le marché du vin.


Un champignon qui s’attaque aux vignes

Cette année, les vignerons de la région ont dû faire face à l’oïdium, un champignon virulent, qui se développe surtout entre mai et juin sous l’effet de l’humidité et de la chaleur. Les moyens de lutte sont le fongicide synthétique ou pour la viticulture biologique, le souffre et le cuivre. Johannes Louis confie avoir été relativement épargné par l’oïdium cette année, il explique toutefois que d’autres vignerons des alentours ont subi des dégâts. /mdu

A cette étape, le raisin doit être mélangé une à deux fois par jour. A cette étape, le raisin doit être mélangé une à deux fois par jour.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus