Maires de Crémines et Corcelles réélus tacitement, pas de candidat à Roches

Les communes de Crémines, Roches et Corcelles doivent élire leurs autorités le 17 novembre ...
Maires de Crémines et Corcelles réélus tacitement, pas de candidat à Roches

Les communes de Crémines, Roches et Corcelles doivent élire leurs autorités le 17 novembre. Le délai de dépôt de liste est arrivé à échéance vendredi

Les élections se tiendront le 17 novembre (Photo : archives) Les élections se tiendront le 17 novembre (Photo : archives)

Crémines, Corcelles et Roches doivent renouveler leurs autorités. Comme pour de nombreuses autres communes du Jura bernois, la date du scrutin est fixée au 17 novembre. Les candidats avaient jusqu’à vendredi 17h00 pour se faire connaître.


Carole Ristori réélue à Crémines

A Crémines, la mairie reste en main de Carole Ristori. Personne ne s’est lancé pour combattre l’élue en place au terme de son premier mandat. En ce qui concerne le conseil communal, en revanche, cinq candidats se présentent pour les quatre sièges disponibles. René Schrameck, sortant, se représente sur la liste « Pour le développement du village ». La liste « Futur Crémines » comporte quant à elle quatre noms : les deux sortants Florent Greder et Florian Lehmann, ainsi que deux nouveaux : Pierre Ganguin et Cédric Jau (Yau). Ils seront donc départagés dans les urnes.


Jean Aebi conserve la mairie de Corcelles

Du côté de Corcelles, Jean Aebi est réélu tacitement et conserve son siège de maire. Sept candidats se présentent pour les quatres sièges du Conseil communal. Ils sont répartis sur deux listes, l’une avec les trois sortants Philippe Flück, Priscille Beuret et Bernard Gaffner, l’autre avec des nouveaux venus : Jean-Denis Ast, Fabienne Jordi, Gaëtan Lab et Meryl Chatelain.


Pas de candidat au poste de maire à Roches, conseil élu tacitement

Enfin, à Roches, le conseil communal est élu tacitement. Quatre candidats se sont présentés pour les quatre sièges à repourvoir. Sont donc élus les sortants Arsène von Wyss, Nicolas Buchser et Roger Gerber. Sébastien Wenger fera son entrée à leurs côtés à l’exécutif. Personne ne s’est en revanche présenté pour la mairie occupée actuellement par Yanick Christen, qui ne brigue pas de nouveau mandat. Elle fera donc l’objet d’une élection libre. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus