L'eau est polluée par une bactérie à Courtelary

L'eau est impropre à la consommation dans la commune. Une contamination à la bactérie Escherichia ...
L'eau est polluée par une bactérie à Courtelary

L'eau est impropre à la consommation dans la commune. Une contamination à la bactérie Escherichia coli en est la cause

Les habitants de Courtelary sont appelés à bouillir l'eau avant de la consommer. (Image d'illustration) Les habitants de Courtelary sont appelés à bouillir l'eau avant de la consommer. (Image d'illustration)

L'eau de Courtelary est contaminée par une bactérie. C'est ce que révèlent des analyses effectuées par le laboratoire cantonal. Le problème se situe à la source de la Borcairde : une faible contamination à la bactérie Escherichia coli a été détectée. La source a donc été mise hors service et le réseau de Courtelary raccordé sur celui de Cormoret et du Syndicat des eaux des Franches-Montagnes. Or, le laboratoire recommande jusqu'à la semaine prochaine de maintenir les mesures préventives et de bouillir l'eau destinée à la consommation. Aucune distribution d'eau potable n'est envisagée de la part des autorités communales. 

Des analyses supplémentaires seront effectuées lundi et de nouvelles informations seront communiquées en début de semaine, précise le Syndicat des eaux de Courtelary-Cormoret dans son communiqué. 

Ronald Ermatinger, président du Syndicat des eaux de Courtelary-Cormoret était l'invité de notre journal de 12h15: 

Comment le village vit sans eau potable ?

Nous avons tout d’abord tenté de savoir comment la chocolaterie du village faisait face à cette contamination. Camille Bloch nous a indiqué que la problématique n’avait pas d’impact sur ses activités de production parce l'eau communale n'est pas utilisée pour les Ragusa et Torino. Pour les chocolats Liqueur, l'eau est traitée et chauffée à plus que 180 degrés, ce qui élimine tout risque. En ce qui concerne les collaborateurs et les visiteurs du centre, l’entreprise nous a précisé que toutes les mesures nécessaires avaient été prises pour garantir leur sécurité.

Du côté de la crèche Les Moussaillons, la contamination ne pose pas grand problème non plus. L’eau est bouillie, comme demandé, avant de la proposer aux enfants et le lavage des dents a été suspendu le temps que l’or bleu soit à nouveau consommable.

La population a tout de même vivement réagi à cette pollution. Le secrétariat communal nous a confirmé avoir reçu de nombreux appels des citoyens inquiets qui souhaitaient en savoir plus sur cette contamination. /cto+nme



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus