Une nappe phréatique perturbe le projet du nouveau home à Corgémont

Les investigations géologiques ont révélé la présence d’une nappe captive. Cette découverte ...
Une nappe phréatique perturbe le projet du nouveau home à Corgémont

Les investigations géologiques ont révélé la présence d’une nappe captive. Cette découverte a retardé les travaux de plus d’un an et contraint les instigateurs à modifier les plans

Les 30 chambres et quatre appartements protégés pourraient accueillir les premiers résidents dès le printemps 2021. (Photo : Bureau SEO) Les 30 chambres et quatre appartements protégés pourraient accueillir les premiers résidents dès le printemps 2021. (Photo : Bureau SEO)

« On aurait pu avoir un geyser à Corgémont ». Willy Boivin, l’un des architectes responsables du projet de nouveau home « Les Bouleaux », a été contraint de modifier ses plans d’origine. Le projet aurait initialement pu accueillir ses premiers résidents à la fin de l’année. Le chantier a pourtant à peine commencé et pour cause : les investigations géologiques ont révélé la présence d’une nappe phréatique dite captive ou artésienne sur les lieux. Cette nappe est sous pression et protégée par une couche de terrain. Si cette dernière est retirée, l’eau pourrait jaillir. Willy Boivin nous détaille ce phénomène et les changements qui l’accompagnent :

Au chapitre financier, ces changements ont coûté 500'000 francs confie la directrice de l’institution Morena Pozner. Ils viennent s’ajouter aux 10 millions d’origine.

Quant au calendrier, les premiers résidents pourraient emménager au printemps 2021. /amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus