Les bouilloires enfin au repos à Courtelary

Les habitants de Courtelary peuvent à nouveau consommer leur eau courante sans la cuire au ...
Les bouilloires enfin au repos à Courtelary

Les habitants de Courtelary peuvent à nouveau consommer leur eau courante sans la cuire au préalable, ils auront dû attendre presque une semaine, la source incriminée est toujours déconnectée du réseau

La source incriminée est toujours déconnectée du réseau. (Image d'illustration) La source incriminée est toujours déconnectée du réseau. (Image d'illustration)

Le festival des bouilloires a pris fin mercredi matin du côté de Courtelary. Les autorités ont reçu les nouvelles analyses du laboratoire cantonal qui ont montré l’absence de traces de pollution. L’eau du robinet est donc à nouveau potable. La commune indique qu'il « est possible de percevoir une faible odeur ou un léger goût de chlore. Sa teneur est toutefois conforme à la législation sur les denrées alimentaires et ne présente aucun danger pour la santé ».

Les habitants de Courtelary auront tout de même dû bouillir le précieux liquide durant près d’une semaine. C’est l’une des deux sources qui alimente le village – celle de la Borcairde – qui a subi la pollution. Elle est actuellement toujours déconnectée du réseau comme l’explique Ronald Ermatinger président du syndicat des eaux de Courtelary-Cormoret :

La question des dégâts financiers de la mésaventure se pose également. Selon Ronald Ermatinger, ils sont toutefois limités :

D’ici à mars-avril l’année prochaine, la commune de Courtelary se raccordera totalement au réseau « Eau-Vallon ». Elle abandonnera par la même occasion l’exploitation de ses propres sources. /jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus