Le tronçon Villiers-Le Pâquier rouvert au trafic

Une cérémonie officielle a marqué ce samedi en fin de matinée la réouverture de la route cantonale ...
Le tronçon Villiers-Le Pâquier rouvert au trafic

Une cérémonie officielle a marqué ce samedi en fin de matinée la réouverture de la route cantonale défigurée en juin par les intempéries qui ont frappé l'est du Val-de-Ruz. Le coût des travaux s'élève à 7 millions de francs

Le tronçon a été rouvert au trafic. Le tronçon a été rouvert au trafic.

Les voitures roulent à nouveau depuis ce samedi à 13h00 sur la route entre Villiers et Le Pâquier. Le tronçon a été rouvert au trafic après une cérémonie officielle en présence notamment des autorités cantonales et communales. Il s'agit d'une étape symbolique et « d'un signal fort d'un retour à la normale » pour Anne-Christine Pellissier, présidente du Conseil communal de Val-de-Ruz. 

La commune réfléchit à des solutions pour éviter que les habitations de Villiers et Dombresson soient à nouveau inondées par une vague d'un mètre. « Une possibilité pourrait être un bassin de rétention. L'idée est de faire perdre de la vitesse à l'eau », a expliqué Anne-Christine Pellissier.

En quelques chiffres

En tout, il aura fallu 30 employés par jour, issus d'un consortium d'entreprises cantonales réunies spécialement pour cette mission, 16'000 heures de travail, plus de 9'000 m3 de blocs de roches et édifier l'équivalent de 300 mètres de murs de soutènement. Les travaux menés en un temps record et juste avant l'hiver ont permis de refaire la route et surtout de consolider et d'appronfondir le lit de la rivière, le ruz-Chasseran. Nicolas Merlotti, ingénieur cantonal, a rappelé qu'il est tombé l'équivalent de 20 m3 d'eau, ce qui correspond à un train citerne de 300 kilomètres.

En ce qui concerne l'enveloppe finale, le coût des travaux s'élève à 7 millions de francs: 1,5 millions sera versé par la Confédération, en lien avec la protection des crues et 5,5 millions sont à la charge du Canton. C'est ce qu'a indiqué le Conseiller d'Etat en charge de l'environnement et du développement territorial, Laurent Favre. 

Une route particulièrement importante

Cet axe est fréquenté notamment par les pendulaires du Jura bernois et du Jura, par les habitants mais aussi par les skieurs en hiver. Il donne accès aux stations de ski du Crêt-du-Puy et des Bugnenets-Savagnières. Des domaines importants pour l'économie de la région, comme le rappelle Anne-Christine Pelissier.

La présidente du Conseil communal a également annoncé que le Val-de-Ruz a profité de la fermeture de la route pour effectuer une coupe de bois de grande envergure. Une telle opération est réalisée tous les dix ans. Au total, près de 1'400 arbres ont été abattus pour éviter de fermer une nouvelle fois la route ces prochaines années. 

Des travaux encore en cours

Il reste encore du travail dans l'est du Val-de-Ruz, notamment le parking du Crêt-du-Puy et la réfection de quelques routes. 

Selon le dernier décompte de l'Etablissement cantonal d'assurance et de prévention (ECAP), les sinistres déclarés concernant les habitations se montent à 14,2 millions de francs pour 362 bâtiments touchés. Cela n'englobe pas le mobilier ou les véhicules dont les dégâts sont payés par les assureurs privés. La Chaîne du Bonheur avait collecté plus de 100'000 francs pour venir en aide aux particuliers dont les biens n'étaient pas couverts par une assurance. « Il reste encore actuellement des personnes logées provisoirement », a rappelé la présidente de la commune de Val-de-Ruz. /lre-vma-ats

Le Conseiller d'Etat Laurent Favre était en direct de Villiers dans notre journal de 12h15:

(De g. à dr.) Anne-Christine Pellissier, présidente du Conseil communal de Val-de-Ruz, Laurent Favre, Conseiller d'Etat et Jean-Claude Baudoin, directeur de la Fédération neuchâteloise des entrepreneurs. (De g. à dr.) Anne-Christine Pellissier, présidente du Conseil communal de Val-de-Ruz, Laurent Favre, Conseiller d'Etat et Jean-Claude Baudoin, directeur de la Fédération neuchâteloise des entrepreneurs.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus