L’Eglise catholique du canton de Berne prête pour l’avenir

Réuni samedi à Interlaken, le synode de l'Eglise nationale romaine du canton de Berne indique ...
L’Eglise catholique du canton de Berne prête pour l’avenir

Réuni samedi à Interlaken, le synode de l'Eglise nationale romaine du canton de Berne indique avoir pris les mesures nécessaires en vue de la nouvelle loi sur les Eglises 

Le canton de Berne recense 165'000 catholiques. (Image d'illustration)  Le canton de Berne recense 165'000 catholiques. (Image d'illustration) 

L'Eglise nationale catholique romaine du canton de Berne a préparé son avenir. Ces dernières années, le personnel, les autorités et les agents pastoraux ont non seulement créé de solides structures dans le cadre du projet « Perspectives 2020 », mais également réexaminé les contenus pastoraux. Les conditions ont ainsi été créées pour mieux promouvoir les tâches pastorales et diaconales, selon un communiqué publié samedi.
Les principaux changements seront financiers. L’année prochaine, les revenus et les dépenses de l'Eglise nationale catholique romaine tripleront par rapport à aujourd’hui. Selon la nouvelle loi sur les Eglises nationales qui entre en vigueur au 1er janvier celles-ci seront désormais elles-mêmes chargées de l’administration des agents pastoraux. Cela signifie des versements de salaires supplémentaires pour un montant d’environ 12 millions de francs. La somme sera compensée par le canton. Ces modifications n’auront aucun effet sur le résultat de l’Eglise nationale. 


Excédent de revenu
Le budget 2020 a été adopté par le synode. Il prévoit un bénéfice de 250'000 francs, soit environ la même chose que dans les comptes 2018. Cela est surtout dû aux contributions plus élevées des paroisses. /comm-anl


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus