Un centre de retour pour requérants d’asile déboutés à Bienne

Le canton de Berne a trouvé des sites appropriés pour les futurs centres de retours pour requérants ...
Un centre de retour pour requérants d’asile déboutés à Bienne

Le canton de Berne a trouvé des sites appropriés pour les futurs centres de retours pour requérants d’asile déboutés. Il mène actuellement des négociations avec les communes de Bienne, Gampelen et Aarwagen qui ont déjà des centres d'asile existants

Le centre d’hébergement collectif Boujean à Bienne pourrait devenir un centre de renvoi. Le centre d’hébergement collectif Boujean à Bienne pourrait devenir un centre de renvoi.

Bienne pourrait accueillir l’été prochain un centre de retour pour requérants d’asile déboutés. Les futures structures doivent accueillir 350 à 450 personnes, indique samedi le canton de Berne dans un communiqué.
Le Conseil-exécutif a mené des recherches en concertation avec les préfectures dans le but d’obtenir un large soutien politique, après le refus par le Grand Conseil en mars dernier de transformer l’ancien foyer de Prêles. Des négociations concrètes ont été menées avec Bienne, Gampelen et Aarwagen. 
Chacune de ces communes possède déjà un hébergement collectif utilisé pour des personnes en attente de renvoi et des demandeurs d’asile. Les autorités ont donc l’intention de convertir ces centres mixtes en centres de retour l’an prochain.
Le 1er juillet 2020 l’aide sociale dans le domaine de l’asile quittera la Direction de police et des affaires militaire et rejoindra la Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale, dirigée par l’UDC de Champoz Pierre-Alain Schengg. Les partenaires régionaux mandatés pourront alors commencer leur travail. Le futur exploitant des centres de retour sera sélectionné dans le cadre d’une procédure d’appel d’offres public. L’adjudication devrait avoir lieu le mois prochain. /comm-anl


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus