Un « Black Friday » plus solidaire

En Suisse romande, le « Fair Friday » permet de dénoncer la surconsommation et d'offrir une ...
Un « Black Friday » plus solidaire

En Suisse romande, le « Fair Friday » permet de dénoncer la surconsommation et d'offrir une alternative aux consommateurs. L'opération soutient Caritas et permet de faire des dons pour les plus démunis 

Durant ce « FairFriday », on pense aux autres. Durant ce « FairFriday », on pense aux autres.

La vague du « Fair Friday » débarque dans le Jura. La démarche a été entreprise l’an dernier par la librairie Payot. Le principe est simple : dénoncer le « Black Friday » qui casse les prix et offrir une alternative aux consommateurs. Ce vendredi, il est donc possible, dans certaines enseignes de Suisse Romande, de payer un livre 30 francs au lieu de 27 francs et de faire ainsi un don de trois francs à Caritas.


Susciter des réactions face au gaspillage

Une quinzaine de boutiques ou de petits commerces du Jura et de Moutier ont choisi de participer à cette action, une première dans la région. Françoise Schaffter, de Caritas Jura, souligne que l’accueil qui a été réservé à la démarche a été « très bon ». L’objectif de l’association n’est pas financier, il est politique : en ce jour où la consommation est reine, Caritas Jura veut susciter des réactions au gaspillage et à la surconsommation. C’est aussi pour cette raison que Claude Corbat, gérante de la boutique l’aparté à Delémont, a décidé de participer à cette action. Elle promeut une consommation plus consciente, plus locale aussi : « L'écologie est aujourd'hui quelque chose qu'il faut prendre en compte, faire attention à l'environnement, c'est donc important d'éviter une consommation trop massive. Et puis, cette journée permet aussi l'échange. Non seulement en faisant des dons à Caritas, mais aussi avec les clients : je souhaite les accueillir pour discuter, pour leur offrir un café et passer du temps avec eux. »


Plus d'adeptes en 2019

Le partage, justement, c'est une valeur que Caritas défend de manière générale, mais encore plus aujourd’hui. L’association rend attentif à la situation précaire de nombreuses personnes en Suisse. Les montants qui seront récoltés par cette opération « Fair Friday » ce vendredi serviront à développer des projets sociaux en faveur de personnes précarisées. D’après les responsables du « Fair Friday », l’opération a séduit davantage de magasins cette année qu'en 2018 en Suisse romande. L'action pourrait aussi avoir lieu en Suisse alémanique en 2020. /mle-cto  


Actualisé le

 

Actualités suivantes