Berne enquête sur un imam biennois

La justice bernoise a ouvert une enquête pénale contre le prédicateur biennois Abu Ramadan ...
Berne enquête sur un imam biennois

La justice bernoise a ouvert une enquête pénale contre le prédicateur biennois Abu Ramadan pour fraude à l'aide sociale. L'imam de 66 ans a été dénoncé par la Ville de Nidau, où il a élu domicile

Nidau. (Photo: archives) Nidau. (Photo: archives)

Le Ministère public Jura bernois-Seeland a ouvert une enquête pénale au début 2019 contre le prédicateur biennois Abu Ramadan pour fraude à l'aide sociale. Il a été dénoncé par la commune de Nidau selon la cellule-enquête de Tamedia et l'émission "Rundschau" de la SRF, citant le porte-parole du Ministère public bernois Christof Scheurer. Selon ce dernier, la municipalité a déposé plainte à la fin 2018.

L'enquête porte sur des soupçons d'escroquerie, respectivement d'obtention illicite de prestations sociales ou d'obtention de prestation en passant des faits sous silence. Selon les médias qui révèlent l'affaire, l'ancien agronome a perçu plus de 590'000 francs d'aide sociale entre 2003 et 2017 mais caché à ces services des arrivées d'argent qui auraient pu entraîner une diminution des prestations perçues.

Contacté par les médias, Abu Ramadan n'a pas souhaité s'exprimer sur les enquêtes en cours. Mais il aurait fait savoir qu'il est en contact avec les fonctionnaires chargés de son cas et qu'il s'efforce de clarifier d'éventuels malentendus.

La justice bernoise avait déjà ouvert une enquête pénale contre le prédicateur de la mosquée Ar'Rahman à Bienne qui aurait tenu des propos haineux envers les juifs, les chrétiens, les bouddhistes et les chiites lors d'un prêche. Le Libyen a perdu son statut de réfugié après avoir entrepris à plusieurs reprises des voyages privés dans son pays. Il vit maintenant en Suisse grâce à un permis C. S'il est reconnu coupable des crimes allégués, il sera expulsé. /ats


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus