Bons de garde, Plateau-de-la-Gare et vélos électriques à St-Imier

Le Conseil de ville a tenu sa dernière séance de l’année jeudi soir. Le législatif a donné ...
Bons de garde, Plateau-de-la-Gare et vélos électriques à St-Imier

Le Conseil de ville a tenu sa dernière séance de l’année jeudi soir. Le législatif a donné son feu vert aux bons de garde et à la viabilisation du secteur de la gare. Il a par contre mis un stop au projet de vélos électriques

La socialiste Elisabeth Beck succède au PLR Gaëtan Aellen à la présidence du Conseil de ville de St-Imier. La socialiste Elisabeth Beck succède au PLR Gaëtan Aellen à la présidence du Conseil de ville de St-Imier.

St-Imier ne limitera pas le nombre de bons de garde. Le Conseil de ville s’est réuni pour sa dernière séance de l’année jeudi soir. Le législatif imérien a approuvé à l’unanimité le nouveau système de subventionnement de l’accueil extra familial introduit par le canton de Berne.

Contrairement à d’autres communes du Jura bernois, St-Imier a choisi de ne pas introduire de contingent. Toutes les familles remplissant les exigences nécessaires pourront donc en bénéficier. La commune se laisse toutefois la possibilité d’introduire une limite à l’avenir, si besoin. Les bons de garde entreront en vigueur en août 2020.


Nouvelle vie pour la quartier de la gare

Les élus ont accepté un crédit de 858'000 francs pour la viabilisation du Plateau-de-la-Gare. Cette somme permettra de remplacer les réseaux souterrains, ce qui constitue la première étape vers la métamorphose du quartier. Le début des travaux est prévu pour le printemps 2020. Les précisions du maire de St-Imier, Patrick Tanner :

Les projets d’hôtel et de nouvelle Migros suivent leur cours. La revalorisation des anciens abattoirs fait par contre face à un contretemps. Le promoteur vaudois qui avait signé un pacte d’emption l’année dernière s’est finalement retiré du projet. La Municipalité poursuit de son côté les réflexions pour donner une nouvelle vie à ce bâtiment historique.


Les vélos électriques resteront à l’arrêt

St-Imier ne proposera pas de vélos électriques en libre-service à ses habitants. Par 19 voix contre huit et une abstention, le législatif a décidé de classer sans suite le projet « Des vélos électriques à St-Imier ». La majorité des élus s’est montrée peu convaincue par le concept proposé et a estimé que les avantages ne seraient pas à la hauteur de l’investissement.


Bureau renouvelé

Les élus ont terminé la séance par la nomination du bureau du Conseil de ville pour 2020. La socialiste Elisabeth Beck remplace le libéral-radical Gaëtan Aellen à la présidence. Morgane Bussian (ARC) et Samuel da Silva (PLR) deviennent respectivement 1ère et 2e vice-présidents. /mdu


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus