Rencontre multiculturelle par le geste

Neuf participants et deux artistes ont pris part au projet « Gestes tu elle ». Le volet de ...
Rencontre multiculturelle par le geste

Neuf participants et deux artistes ont pris part au projet « Gestes tu elle ». Le volet de médiation culturelle du fOrum culture a été mené par l'association Fluorescence. Cinq ateliers sur le thème du langage non verbal ont eu lieu

Les ateliers ont été documentés en photo et en vidéo. (photo: Sébastien Gerber) Les ateliers ont été documentés en photo et en vidéo. (photo: Sébastien Gerber)

Au croisement des populations multiculturelles et du langage non verbal. Noémie Saga Hirt et son association Fluorescence ont imaginé le projet « Gestes tu elle ». Le concept s'inscrit dans le cadre des volets de médiation du fOrum culture, qui relient le public et des artistes de la région.

Neuf personnes d'origines et d'horizons différents ont pris part au projet. Elles ont été invitées à participer à des ateliers sur le thème du langage non verbal. Sous l'égide de la chorégraphe Noelia Tajes, les participants se sont immergés dans l'univers de la danse. Ils ont choisi des gestes du quotidien qui, progressivement, se sont transformés en chorégraphie artistique. En tout, cinq ateliers ont été organisés durant l'automne. La médiatrice et responsable du projet explique le déroulement de ces soirées, Noémie Saga Hirt:

La démarche a été documentée en photos et vidéos par l'artiste visuel Sébastien Gerber. Une sélection des instants partagés durant les ateliers a été présentée lors d'une exposition éphémère vendredi à la Haus pour Bienne. /mdu


 

Actualités suivantes