À la rencontre des mormons à Bienne

Nous avons suivi à Bienne sœur Sorensen et sœur Stenkrona de l’Église de Jésus-Christ des saints ...
À la rencontre des mormons à Bienne

Nous avons suivi à Bienne sœur Sorensen et sœur Stenkrona de l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours dans leur mission au contact de la population

Sœur Sorensen (à gauche) et sœur Stenkrona sont en mission à Bienne pour plusieurs mois. Sœur Sorensen (à gauche) et sœur Stenkrona sont en mission à Bienne pour plusieurs mois.

Vous les avez peut-être déjà croisés dans la rue, ils déambulent toujours par deux, badge agrafé à la veste et viennent vous annoncer la bonne nouvelle. Il s’agit des missionnaires de l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, autrement plus connus sous l’appellation non officielle de mormons. À Bienne, ce sont sœur Sorensen Danoise de 21 ans et sœur Stenkrona Suédoise de 20 ans qui sont en mission pour plusieurs mois. Ensuite, elles se déplaceront ailleurs en francophonie pour un engagement total de 18 mois. Nous les avons rencontrés lors d’une de leur sortie au contact de la population :

De véritables pèlerins

Bienne ne représente qu’une station durant leur mission qu’elles commencent à l’âge de 19 ans. Avant de venir dans la cité seelandaise, sœur Sorensen était en poste à Montpellier. Sœur Stenkrona nous explique de son côté d’où elle est arrivée :

Les deux sœurs au contact de la population. Les deux sœurs au contact de la population.

En raison de ces nombreux interdits, les deux sœurs ne seront pas en mesure de consulter cet article sur internet leur étant consacré. Elles n’ont toutefois pas exclu de demander une dérogation à un de leurs responsables pour accéder à ce contenu.

L’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours se base sur la Bible mais reconnaît également d’autres textes, dont le Livre de Mormon. Le siège mondial de l’institution se trouve aux États-Unis, à Salt-Lake City. En Suisse, elle compte 9'000 membres et 36 paroisses. Dans la région, il y’en a une à Peseux (NE) ainsi qu’à Ipsach (BE), mais aucune dans le canton du Jura. Quant aux missionaires, ils sont une trentaine actifs en Suisse romande. /jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus