« Affaire Chrome » : trafiquant condamné à près de 9 ans de prison

Les membres d’un réseau de trafic de drogue ont été condamnés à des peines allant de 8 ans ...
« Affaire Chrome » : trafiquant condamné à près de 9 ans de prison

Les membres d’un réseau de trafic de drogue ont été condamnés à des peines allant de 8 ans et 9 mois à 2 ans de prison avec sursis

 Image d'illustration. (Photo : archives) Image d'illustration. (Photo : archives)

Le principal accusé d'un réseau de trafic de drogue, nommé « affaire Chrome », a été condamné jeudi à Neuchâtel à huit ans et neuf mois de prison par la Cour pénale du Tribunal cantonal. En première instance, le trafiquant avait écopé de huit ans de prison.

Le principal accusé a été notamment condamné pour infraction grave à la loi sur les stupéfiants, pour blanchiment d'argent et faux dans les titres. La Cour d'appel a retenu des actes préparatoires pour 30 kilos de cocaïne dans le port du Havre, des transactions de 5 kilos de cocaïne avec l'agent infiltré et un trafic de 216 kilos de marijuana.

« Dans la fixation de la peine, on a retenu le fait que l'agent infiltré était sorti de son rôle le 5 mai 2015 en déclarant qu'il avait un facilitateur dans le port du Havre (F) », a déclaré Marie-Pierre de Montmollin, présidente du tribunal.

Le Tribunal cantonal a appliqué les nouvelles règles du Tribunal fédéral et a individualisé les infractions, ce qui alourdit certaines peines. Le bras droit de l'accusé écope de 42 mois de prison, contre 33 mois infligés par le Tribunal criminel de La Chaux-de-Fonds en octobre 2018.

Le troisième homme a été condamné à 21 mois avec sursis de 3 ans, contre un an de prison avec sursis en 1ère instance. Le restaurateur italien, dont l'établissement avait servi de lieu de rencontres, a de nouveau été condamné à deux ans de prison avec sursis. /ATS-mts

Développement suit


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus