« Quand mon fils est tombé malade, j’ai dû arrêter de travailler »

Il y a trois ans, Jennifer a appris que son fils avait un cancer. Elle a dû se mettre en arrêt ...
« Quand mon fils est tombé malade, j’ai dû arrêter de travailler »

Il y a trois ans, Jennifer a appris que son fils avait un cancer. Elle a dû se mettre en arrêt maladie puis arrêter de travailler. Mais désormais, les 14 semaines de congé allouées aux parents d’enfants gravement malades changent la donne

Il y a 3 ans, la famille Choffat a dû faire face au cancer de Kyan, l'aîné des enfants. Et sans congé payé pour les parents, la situation était très rude. Aujourd'hui, Kyan est en rémission. Et bien qu'ils n'aient plus besoin des 14 semaines de congé payé qui viennent d'être votées au National, les parents se réjouissent de cette décision. Il y a 3 ans, la famille Choffat a dû faire face au cancer de Kyan, l'aîné des enfants. Et sans congé payé pour les parents, la situation était très rude. Aujourd'hui, Kyan est en rémission. Et bien qu'ils n'aient plus besoin des 14 semaines de congé payé qui viennent d'être votées au National, les parents se réjouissent de cette décision.

Il y a quelques semaines, le National mettait sous toit une nouvelle réforme : désormais, les parents d’enfants gravement malades peuvent bénéficier d’un congé indemnisé de 14 semaines. Une réforme qui vise à mieux concilier l’activité professionnelle et la prise en charge de l’enfant.
Il y a trois ans, la famille Choffat, à Coeuve, a été confrontée à la maladie : Jennifer et son mari Blaise ont découvert que leur fils Kyan avait une leucémie. Et à l’époque, sans mesure pour les parents d’enfants gravement malades, la situation était d’autant plus compliquée, comme nous l’explique Jennifer Choffat :

« Ca change beaucoup de choses ces 14 semaines de congé payé. Désormais, la maladie chez l’enfant est reconnue »

Jennifer Choffat tenait à préciser qu’elle a heureusement pu bénéficier du soutien de l’AJAFEC pendant la maladie de son enfant. L’Association jurassienne d’aide aux familles d’enfants atteints du cancer s’adresse aux proches de jeunes malades et les soutient par différents moyens. /cto


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus