Pour que perdurent l’esprit et le combat de Bruno Manser

Le député jurassien Baptiste Laville travaille pour le Fonds Bruno Manser et salue la sortie ...
Pour que perdurent l’esprit et le combat de Bruno Manser

Le député jurassien Baptiste Laville travaille pour le Fonds Bruno Manser et salue la sortie récente du film sur l’activiste bâlois qui s’est battu pour les Penan, le dernier peuple nomade de Bornéo, en Malaisie

Baptiste Laville (au centre) lors de son dernier voyage en novembre à la rencontre des Penan en Malaisie. Baptiste Laville (au centre) lors de son dernier voyage en novembre à la rencontre des Penan en Malaisie.

La lutte initiée par Bruno Manser n’est pas terminée et de loin. Le film sorti récemment sur l’activiste bâlois disparu en 2000 permet d’évoquer son combat en faveur des Penan, les derniers nomades de Bornéo, en Malaisie, dont le mode de vie est menacé par la déforestation. Les Penan peinent également à faire reconnaître leurs droits sur leur territoire puisqu’ils ne possèdent pas de papiers d’identité et donc pas de nationalité, ni d’existence juridique.

Le Jurassien Baptiste Laville, député des Verts au Parlement, travaille pour le Fonds Bruno Manser depuis dix ans et se rend régulièrement sur place, dans la région du Sarawak. Il a apporté ses connaissance du terrain à l’équipe du film « Bruno Manser : la voix de la forêt tropicale ». Le Fonds Bruno Manser n’a pas participé directement au long-métrage mais il donné un coup de main pour le côté logistique. Baptiste Laville explique comment il a été impliqué dans la mise en place du film :   

Le mode de vie des Penan a d’ores et déjà connu des changements depuis la Seconde Guerre mondiale et les premiers contacts avec les Occidentaux. Le peuple indigène se trouve confronté depuis les années 60 à l’exploitation de la forêt tropicale qui met en péril son habitat et sa manière de vivre basée sur la chasse et la cueillette. Le phénomène de déforestation a même connu une accélération avec le développement des plantations de palmiers à huile mené par des entreprises multinationales. Baptiste Laville décrit ces deux vagues successives: 

Le film « Bruno Manser : la voix de la forêt tropicale » est diffusé en ce moment sur les écrans de cinéma. Il a été réalisé par Niklaus Hilber. /fco


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus