La truite à l’honneur en 2020

Ce salmonidé bien connu dans la région a été nommé poisson de l’année 2020 par la Fédération ...
La truite à l’honneur en 2020

Ce salmonidé bien connu dans la région a été nommé poisson de l’année 2020 par la Fédération suisse de pêche. La FSP rappelle que la truite est très menacée en raison de la dégradation de ses conditions de vie

Photo d'illustration Photo d'illustration

C’est peut-être le poisson le plus populaire dans la région et le plus apprécié dans les assiettes des gourmets : la truite a été nommée poisson de l’année 2020 par la Fédération suisse de pêche. La FSP rappelle que ce salmonidé est particulièrement menacé en raison de la dégradation de ses conditions de vie. Le dérèglement climatique, la pollution des eaux ou encore la surprotection des oiseaux piscivores sont notamment en cause. En cinquante ans, les captures de truites ont fortement diminué selon la Fédération suisse de pêche. Elles sont passées de 1,2 million dans les années 70 à seulement 300'000 prises aujourd’hui.

Le constat est similaire dans la région d’après Ami Lièvre, vice-président de la Fédération cantonale des pêcheurs jurassiens et auteur de plusieurs études sur la question. Le Doubs et l’Allaine sont particulièrement touchés par cette diminution constante du nombre de truites, alors que la situation est bien meilleure dans la Birse et la Sorne. Ami Lièvre salue les efforts de revitalisation mis en œuvre pour que ces rivières retrouvent un aspect plus naturel. Il encourage également la mise en place d’installations pour traiter les micropolluants comme vont le faire ces prochaines années les stations d’épuration de Delémont et Porrentruy. /alr 

Ami Lièvre : « Les truites sont en diminution constante »


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus