Des échéances politiques à ne pas manquer

L'année 2020 sera ponctuée de plusieurs votations et élections importantes pour le Jura bernois ...
Des échéances politiques à ne pas manquer

L'année 2020 sera ponctuée de plusieurs votations et élections importantes pour le Jura bernois et Bienne. Petit tour d’horizon

Plusieurs échéances politiques importantes marqueront l'année 2020 dans la région. (Image d'illustration) Plusieurs échéances politiques importantes marqueront l'année 2020 dans la région. (Image d'illustration)

L’année 2020 sera marquée par plusieurs échéances politiques importantes pour la région, que ce soit dans le Jura bernois ou à Bienne. La rédaction de RJB vous propose ce mardi de vous projeter un peu.


Vote de Moutier encore à confirmer

Si la première moitié de l’année s’annonce plutôt calme en termes de votations, la situation sera toute autre à partir du mois de juin. C’est le 21 que la municipalité de Moutier entend répéter le vote sur l’appartenance cantonale de la commune. Cette date reste pour l’heure hypothétique. Les mesures qui doivent garantir la tenue d’un scrutin irréprochable n’ont pas encore été fixées, et rien ne dit qu’elles le seront dans un délai qui permette de tenir le calendrier souhaité par les autorités prévôtoises.


Projets urbanistiques et élections à Bienne

Une semaine plus tard, c’est du côté de Bienne que les regards se tourneront. Les Seelandais voteront sur deux importants projets urbanistiques : le réaménagement du quartier de la Gurzelen, et surtout AGGLOlac, qui prévoit la création d’un quartier d’habitation au bord du lac, entre Bienne et Nidau. De nombreuses voix se sont déjà élevées contre ce projet.

Toujours à Bienne, mais le 27 septembre, les citoyens se rendront aux urnes pour élire leurs autorités. Il y aura forcément du changement, puisque la verte Barbara Schwickert et le socialiste Cédric Némitz ont déjà annoncé qu’ils ne brigueront pas de nouveaux mandats.


Le Haut-Vallon décide de son avenir

Le même jour, le Jura bernois observera le Haut-Vallon. Les citoyens de Courtelary, Cormoret, Saint-Imier, Sonvilier et Renan décideront d’unir ou non leur destin. Ces communes avaient toutes accepté à plus de 60% en 2017 de poursuivre les travaux préparatoires en vue de cette fusion, alors que Villeret et La Ferrière y avaient renoncé.


Des élections communales dans le Jura bernois

Et notez encore qu’en seconde partie d’année, cinq communes du Jura bernois devront renouveler leurs autorités. Il s’agit de Belprahon, Corgémont, Courtelary, La Neuveville et La Scheulte. /ast


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus