Le Campus Bienne encore retardé

Un nouvel obstacle se lève contre la construction du campus de la HES à Bienne. Le Tribunal ...
Le Campus Bienne encore retardé

Un nouvel obstacle se lève contre la construction du campus de la HES à Bienne. Le Tribunal fédéral a gelé le projet en raison d’un litige juridique avec un riverain

Le chantier du Campus Bienne a été mis à l'arrêt par le Tribunal fédéral. Le chantier du Campus Bienne a été mis à l'arrêt par le Tribunal fédéral.

L'ouverture du campus biennois de la Haute école spécialisée bernoise est reportée pour une durée indéterminée en raison d'un litige juridique avec un riverain et d'une interruption de l'appel d'offres aux entreprises. Le projet est pour le moment gelé.

La commission d'estimation en matière d'expropriation du canton de Berne a rejeté la procédure d'expropriation introduite par la Ville de Bienne pour lancer le début des travaux du campus de la HES. Cette décision publiée la semaine dernière et reprise lundi par le Journal du Jura est tirée d'une ordonnance du Tribunal fédéral (TF) qui statue sur cette procédure d'expropriation.

Cette commission estime que la Ville de Bienne n'a pas la qualité pour mener une expropriation. Les autorités biennoises ont fait recours contre cette décision auprès du Tribunal administratif du canton de Berne.

La commune essaie d'exproprier le propriétaire d'un immeuble locatif qui se trouve sur l'emplacement où doivent débuter les travaux du campus. Elle mettrait ensuite le terrain à disposition du canton qui est le maître d'ouvrage de ce projet. Dans la procédure en cours, le TF doit statuer sur la remise anticipée de cette parcelle à la commune en raison du caractère urgent du projet.


Appel d'offres remis en cause

À cette procédure s'ajoute une autre bataille juridique liée cette fois à l'appel d'offres. L'Office cantonal des immeubles et des constructions a dû interrompre en septembre dernier cette procédure car elle ne respectait pas le cadre financier fixé par le canton.

La complexité et la taille du projet expliquent notamment les écarts entre les estimations financières du canton de Berne et celles des entreprises. Lors du lancement du projet, les coûts du campus biennois étaient estimés à 233,5 millions de francs.

La nouvelle construction à proximité de la gare doit rassembler en un seul lieu dix sites répartis dans les régions de Berne, Bienne et Berthoud. Le retard a une influence directe sur le réaménagement spatial des départements de la Haute école spécialisée bernoise.

Le campus devrait être inauguré au plus tôt en automne 2023, soit avec au moins une année de retard. /mdu


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus