Où exposer la collection jurassienne des beaux-arts ?

La Fondation Jean-François Comment a émis le souhait de voir naître un musée cantonal dédié ...
Où exposer la collection jurassienne des beaux-arts ?

La Fondation Jean-François Comment a émis le souhait de voir naître un musée cantonal dédié aux beaux-arts, à Moutier, si la ville devait devenir jurassienne

La Fondation Jean-François Comment a fait don d'une vingtaine d'oeuvres du peintre dont le centenaire de la naissance a été commémoré en 2019. De gauche à droite : Bernard Comment, écrivain et fils du peintre, Martial Courtet, ministre jurassien de la culture et Christine Salvadé, cheffe de l'office jurassien de la culture. (Photo : canton du Jura) La Fondation Jean-François Comment a fait don d'une vingtaine d'oeuvres du peintre dont le centenaire de la naissance a été commémoré en 2019. De gauche à droite : Bernard Comment, écrivain et fils du peintre, Martial Courtet, ministre jurassien de la culture et Christine Salvadé, cheffe de l'office jurassien de la culture. (Photo : canton du Jura)

Moutier pourrait-elle abriter la Collection jurassienne des beaux-arts, si elle devenait jurassienne ? C’est en tout cas le souhait exprimé par la Fondation Jean-François Comment. Dans un communiqué publié jeudi par le département jurassien de la culture, on apprend que la fondation dédiée à l’artiste-peintre a fait don d’une vingtaine d’œuvres au canton du Jura. Plusieurs œuvres majeures de l'artiste, dont le centenaire de la naissance a été commémoré l’année passée, font partie de cette donation. « Tumultueuse » et « Révolte », par exemple, témoignent du « combat pour l’indépendance du canton auquel à activement participé l’artiste ajoulot », précise le communiqué.


Mettre en valeur les œuvres de la collection jurassienne

La Fondation a accompagné son geste d’une requête : que les œuvres de Jean-François Comment soient accessibles à la population. C’est pour cette raison que le canton du Jura a décidé d’exposer certaines d’entre-elles dans des écoles, notamment du CEJEF. Mais l’entier de la collection cantonale des beaux-arts réunit plus de 4'000 œuvres. Afin de mettre en valeur ce patrimoine, l’écrivain Bernard Comment, fils du peintre et représentant de la Fondation, a émis l’idée de la création d’un espace exclusivement réservé aux beaux-arts. L’endroit imaginé par Bernard Comment serait doté d’une exposition permanente qui « permettra de valoriser le rôle que les artistes ont joué dans l’identité jurassienne et la création du canton », a déclaré l’écrivain dans le communiqué.


Dans les écoles avant le musée

De son côté, le canton du Jura a inscrit ce souhait dans la convention qu’il signera avec la fondation. « Indirectement, on peut y voir un signal politique en faveur de la venue de Moutier dans le canton du Jura, a répondu le ministre jurassien de la culture Martial Courtet. Mais au-delà de politiser cette question, il s’agit surtout de rendre ces œuvres visibles pour la population. »

Si la ville de Moutier devait rester dans le canton de Berne, ce projet de musée ne serait pas enterré. « Cela fait de nombreuses années qu’il est question d’avoir un lieu approprié pour la collection. Mais dans le contexte financier actuel, ce projet ne ferait pas partie des priorités cantonales, avoue le ministre Martial Courtet. C’est pourquoi nous avons décidé d’exposer certaines œuvres dans des écoles. »

Pour l’heure, le canton du Jura entend mettre sa collection à disposition des musées existants dans la région, où dans les institutions qui en feraient la demande. /tna-comm


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus