Trains à la demi-heure entre Bâle et Bienne : patience !

La mise en service de la double voie ferroviaire entre Grellingue et Duggingen prend deux ans ...
Trains à la demi-heure entre Bâle et Bienne : patience !

La mise en service de la double voie ferroviaire entre Grellingue et Duggingen prend deux ans de retard. Une nouvelle planification est nécessaire

Pour des trains toutes les demi-heures entre Bâle et Bienne, il faut encore attendre (archive d'illustration) Pour des trains toutes les demi-heures entre Bâle et Bienne, il faut encore attendre (archive d'illustration)

Il faudra patienter deux ans de plus pour profiter d’une cadence à la demi-heure sur la ligne CFF Bâle-Bienne, via Delémont et Moutier. La double voie ferroviaire entre Grellingue et Duggingen, dans le canton de Bâle-Campagne, ne devrait être mise en service qu’à la fin de l’année 2025. L’ex-régie fédérale indique qu’un travail de planification supplémentaire est nécessaire. Les trains continueront donc de circuler toutes les heures pendant près de six ans.

Les travaux de planification de la double voie doivent être clarifiés : ils ne pourront donc pas être achevés dans les délais. Le terrain, l’espace extrêmement réduit – notamment le long de la Birse – et le tracé très sinueux de la voie simple, compliquent une mise en œuvre sûre et efficace. Par ailleurs, le nœud de Bâle – en pleins travaux – n’aura pas de capacité suffisante pour recevoir des trains grandes lignes supplémentaires avant 2025, tout en maintenant un horaire stable. Les CFF doivent donc revoir leur copie, en coordination avec la Confédération et les cantons concernés. Un dossier de planification remanié devrait être disponible début 2021. Selon les estimations, les travaux de double voie devraient commencer début 2023. D’où la mise en service prévue fin 2025.

Pour rappel, le projet de double voie entre Grellingue et Duggingen est devisé à 100 millions de francs. Il permettra la mise en place de la relation rapide supplémentaire entre Bâle et Bienne. Les CFF indiquent encore qu’une interruption totale du trafic ferroviaire de cinq mois sera nécessaire dans le secteur où les travaux seront effectués. /rch-comm


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus