Moutier-Résiste pose les jalons en cas de nouveau vote

L'association apolitique Moutier-Résiste a présenté vendredi aux médias ses doléances en cas ...
Moutier-Résiste pose les jalons en cas de nouveau vote

L'association apolitique Moutier-Résiste a présenté vendredi aux médias ses doléances en cas de nouveau vote sur l'appartenance cantonale de la cité prévôtoise 

L'association Moutier-Résiste ne veut pas d'un nouveau vote mais si il doit avoir lieu, elle tient à poser ses conditions  L'association Moutier-Résiste ne veut pas d'un nouveau vote mais si il doit avoir lieu, elle tient à poser ses conditions 

Moutier-Résiste liste ses exigences en vue d’un éventuel nouveau vote sur l’avenir institutionnel de la cité prévôtoise. L’association antiséparatiste a convoqué la presse vendredi matin pour clarifier sa position et détailler ses doléances en cas d’un potentiel nouveau scrutin sur l’appartenance cantonale de Moutier. En tête des revendications du groupe figure la suppression des articles 138 et 139 de la Constitution jurassienne avant le vote. Une demande qui vise, selon Moutier-Résiste, à mettre un terme « aux revendications territoriales du canton du Jura ».

Motus pour l’exécutif

L’association exige aussi que le Conseil municipal de Moutier soit complètement exclu du processus de vote. Selon le comité, la municipalité prévôtoise « n’est qu’un sous-produit des organisations séparatistes ». Il rejette, par conséquent, la reconnaissance de la Délégation municipale aux affaires jurassiennes, de son rôle et de son président. Moutier-Résiste demande également la proscription de toute prise de position publique partisane de la part des membres du Conseil municipal. Le groupe réclame cette même neutralité absolue dans le bulletin officiel Moutier.ch. 


Le président de Moutier-Résiste, Patrick Roethlisberger: 

Un scrutin plus sûr

L’association souhaite aussi sécuriser le vote par correspondance en ayant recours à des envois recommandés pour tracer les enveloppes. Moutier-Résiste propose de confier tout le processus du vote à des externes pilotés par une autorité fédérale. Le groupe réclame, dans un même temps, une transparence totale sur le registre des ayant-droits avec un accès à ce dernier pour toutes les parties.

Moutier-Résiste a indiqué que ses exigences allaient être communiquées prochainement, par courrier officiel, à la commune de Moutier et au gouvernement bernois. /nme



 

Actualités suivantes

Articles les plus lus