La région prête à faire face à covid-19

Les hôpitaux du Jura bernois et de Bienne sont prêts à prendre en charge les personnes qui ...
La région prête à faire face à covid-19

Les hôpitaux du Jura bernois et de Bienne sont prêts à prendre en charge les personnes qui seraient infectées par le coronavirus. Ils ont ressorti et mis à jour les procédures spécifiques aux situations inhabituelles

Covid-19 n'a pas encore fait son entrée en Suisse à notre connaissance, mais les établissements hospitaliers de la région sont prêts à le recevoir. (Imagie d'illustration) Covid-19 n'a pas encore fait son entrée en Suisse à notre connaissance, mais les établissements hospitaliers de la région sont prêts à le recevoir. (Imagie d'illustration)

Le Centre hospitalier Bienne (CHB) et l’Hôpital du Jura bernois (HJB) sont prêts à se dresser face à une éventuelle invasion du Covid-19.

Le coronavirus est aux portes de la Suisse. À ce jour, à notre connaissance, le pays et la région ont été épargnés. Epargnés par des cas avérés, oui, mais pas par les suspicions. À Bienne, le CHB a pris en charge deux patients qui au final ne souffraient que d’une simple grippe.

Les hôpitaux de Moutier et de Saint-Imier ont été sollicités chacun deux fois au cours des 15 derniers jours, mais pour des cas ne répondant pas aux critères épidémiologiques et cliniques spécifiques au Covid-19.

Procédures mises à jour

Quoi qu'il en soit, les établissements hospitaliers de la région sont prêts. Ils avaient déjà par le passé dû se préparer à des situations inhabituelles - comme le Sras en 2003-2004 - et mettre en place des procédures. Celles-ci ont été ressorties et mises à jour.

Si on prend le cas de l’HJB, tant Moutier que Saint-Imier disposent de 3 salles avec sas pour isoler les patients en attente d’un diagnostic. Si les deux établissements devaient être pris d’assaut, ils auraient la possibilité de fermer tout un étage pour accueillir les personnes malades.

En fonction du degré de détresse, les patients seraient soit envoyés vers les centres universitaires, soit gardés sur place ou confinés à leur domicile.

Praticiens informés en amont

Pour l’heure, le standard de l’HJB n’explose pas. « On n’observe pas de panique », confirme le référent pour l’hygiène et infectiologue de l’établissement. Il faut dire que l’Hôpital du Jura bernois a travaillé en amont en informant le réseau des médecins généralistes de la région.

Au niveau des grandes entreprises de la région, à notre connaissance, des mesures ont également été prises, notamment la restriction des voyages dans les zones touchées par l’épidémie de coronavirus. /cwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus