Bienne affine son plan d’attaque

Les manifestations culturelles et sportives recevront les subventions promises par la ville ...
Bienne affine son plan d’attaque

Les manifestations culturelles et sportives recevront les subventions promises par la ville, qu’elles aient lieu ou non. Pour les entreprises et les indépendants qui louent des locaux à la commune, des délais de paiement des loyers seront accordés

Le maire de Bienne, Erich Fehr, a présenté jeudi les dernières mesures prises par l'exécutif. Le maire de Bienne, Erich Fehr, a présenté jeudi les dernières mesures prises par l'exécutif.

La ville de Bienne cherche à atténuer l’impact de la crise du coronavirus sur les entreprises, la culture et le sport. Le Conseil municipal a pris de nouvelles mesures. Les autorités ont présenté leur plan jeudi matin aux médias.


À la rescousse du sport et de la culture

Les subventions promises par la ville aux manifestations culturelles et sportives cette année seront versées, même en cas d’annulation. Concernant les événements qui sont financés en commun avec le canton et d’autres communes de la région, un groupe de travail a été mis sur pied pour régler la question. « L’objectif est de conserver le dynamisme culturel, sportif et social, qui sera indispensable pour se relever de la crise », le maire de Bienne, Erich Fehr.


Délais de paiement pour les loyers

Pour soulager les entreprises et les indépendants, les autorités comptent essentiellement sur les aides de la Confédération et du canton. Le Conseil municipal a octroyé un crédit de 10'000 francs pour des conseils de base gratuits aux personnes exerçant une activité lucrative indépendante. Ces personnes peuvent s’adresser à la Chambre économique Bienne-Seeland, qui gère ce service.

L’exécutif biennois accordera par ailleurs des délais de paiement pour les loyers des locaux commerciaux qui appartiennent à la ville, pour les mois d’avril, mai et juin. Les émoluments pour l’’usage accru du domaine public, comme le mobilier extérieur et les stands de vente sur le trottoir, sont supprimés pour le premier semestre de l’année. La ville de Bienne s’acquittera de son côté de toutes ses factures dans un délai de dix jours.


Une aide au bout du fil

Une ligne téléphonique d’urgence a été mise sur pied. Le but est d’assurer le lien entre les besoins de la population et les offres disponibles, comme la livraison de courses aux personnes à risque. Le service est atteignable du lundi au vendredi de 9h à 17h au 032 326 11 16 (en français). /mdu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus