L’UniNE revoit ses modalités d’examens

Plusieurs mesures ont été prises par l’Université de Neuchâtel pour donner la possibilité aux ...
L’UniNE revoit ses modalités d’examens

Plusieurs mesures ont été prises par l’Université de Neuchâtel pour donner la possibilité aux étudiants de valider leurs crédits en juin

Les échecs aux examens de juin seront assimilés à une absence justifiée. (Photo : archives) Les échecs aux examens de juin seront assimilés à une absence justifiée. (Photo : archives)

Il n’y aura pas d’échecs aux examens de juin 2020 à l’Université de Neuchâtel. L’institution a annoncé mardi à ses étudiants les mesures qu’elle prend face à la crise du coronavirus.

La session d’examens de juin est maintenue. Toutefois, l’Université est consciente que la préparation ne saurait être idéale. Dès lors, les instances dirigeantes de l’Alma Mater ont décidé que « les résultats obtenus aux examens de la session de juin 2020 ne sont pris en compte que s’ils conduisent à l’acquisition des crédits correspondants ». Autrement dit, les cas de retrait ou d’échec seront assimilés à une absence justifiée et ne seront pas considérés comme tentative de se présenter aux examens. Par ailleurs, la durée des études pourra être prolongée d’un ou deux semestres selon les cas.


Modalité revue pour certains examens

L’Université précise que les dates de début et de fin de session pourraient être modifiées en fonction de l’évolution de la situation. Certaines modalités d’évaluation pourraient également être revues, par exemple en remplaçant des présentations orales par des rapports écrits. Les changements éventuels seront transmis aux étudiants d’ici le 30 avril.

Reste le cas particulier des années propédeutiques en médecine et en sciences pharmaceutiques. Celui-ci est encore à l’étude.

À noter encore que les demandes de congé liées à l’épidémie sont prises en considération en dehors des délais habituels. /comm-mwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus