Futurs apprentis dans l'expectative

Le monde de l'apprentissage subit les effets du Covid-19. Dans le canton de Berne, on craint ...
Futurs apprentis dans l'expectative

Le monde de l'apprentissage subit les effets du Covid-19. Dans le canton de Berne, on craint un manque de places à la rentrée d'août

Les voies de formation des apprentis pourraient être élargies pour faire face à la situation. (photo : archives) Les voies de formation des apprentis pourraient être élargies pour faire face à la situation. (photo : archives)

Le coronavirus chahute aussi le monde de l’apprentissage. Certains jeunes n’ont pas accès à leur entreprise formatrice, d’autres voyaient les examens approcher sans connaître leurs modalités avant que la Confédération n'annonce jeudi une solution nationale. Et puis il y a aussi ces écoliers qui termineront leur scolarité obligatoire en juillet et qui n’ont pas encore trouvé de places d’apprentissage. Ces dernières pourraient venir à manquer. Que faire dans ce cas  ? L’Office de l’enseignement secondaire du 2e degré et de la formation professionnelle cherche des solutions. Florent Cosandey, chef de la section francophone, dresse un tableau de la situation :

« Il y a un net essoufflement »

Florent Cosandey lance donc un appel aux entreprises. Il leur demande de ne pas freiner leurs efforts d’engagement. Mais avant de commencer un apprentissage, les jeunes doivent d’abord trouver leur voie, ce qui n’est pas toujours facile dans ce contexte. Les centres d’orientation professionnelle de la région le constatent, comme l'explique Adriano Cattaneo, directeur de l'orientation professionnelle pour la Berne francophone :

L’Orientation professionnelle a dû adapter son travail. Comme elle ne peut plus accueillir les jeunes en face à face, elle a décidé d’ouvrir une ligne d’infoservice. Celle-ci est gratuite et s’adresse à tous les habitants qui souhaitent obtenir des informations sur l’emploi, la formation et le marché du travail. Les conseillers en orientation professionnelle sont à disposition de 8h à 12h au 031 635 38 99. /oza


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus