Les conditions de la reprise scolaire ont été précisées

La Direction de l’instruction publique et de la culture du canton de Berne a défini jeudi après-midi ...
Les conditions de la reprise scolaire ont été précisées

La Direction de l’instruction publique et de la culture du canton de Berne a défini jeudi après-midi les modalités de la réouverture des écoles dès le 11 mai

Les élèves pourront reprendre place dans les salles de classes, mais petit à petit. (Photo: IDD) Les élèves pourront reprendre place dans les salles de classes, mais petit à petit. (Photo: IDD)

La « rentrée » scolaire se précise dans le canton de Berne. Au lendemain des annonces faites par le Conseil fédéral, la Direction de l’instruction publique et de la culture a communiqué jeudi après-midi les conditions dans lesquelles les écoles rouvriront leurs portes le lundi 11 mai. Un retour à un enseignement présentiel complet après deux jours de demi-classes à l’école obligatoire, des examens supprimés dans les écoles moyennes et professionnelles ainsi que la protection des enseignants « à risque » font partie des mesures-clés.


Une reprise en douceur

Les écoles obligatoires accueilleront les élèves en demi-classe les deux premiers jours. Une mesure qui pourra être prolongée « si les conditions locales sont compliquées ». Les écoles du Jura bernois pourraient ainsi fonctionner sous forme de demi-classes selon les normes en vigueur dans d'autres cantons romands, soit jusqu'au lundi 25 mai. Dans les demi-classes, les élèves se retrouveront en petits groupes « le temps d’assimiler les règles d’hygiène et de conduite ». En outre, la reprise concernent toutes les matières. Six leçons par jour sont prévues pour les demi-classes, que les établissements organisent à leur convenance. Tous les détails sont précisés via ce lien. A noter également que les activités comportant des contacts physiques entre enfants et adolescents sont à éviter. Enfin seuls les résultats obtenus jusqu'au 13 mars seront pris en compte lors des évaluations.

Réactions de Peter Gasser, co-président du Syndicat des enseignants francophones bernois, et Stève Blaesi, chef de l’école obligatoire pour la partie francophone du canton de Berne

Exit les examens dans le secondaire II

Dans les écoles moyennes et les écoles professionnelles, l’enseignement reprendra le 8 juin. En cette année exceptionnelle, le canton de Berne n’organisera pas d’examens pour la maturité gymnasiale, la maturité professionnelle ainsi que le certificat d’école de culture générale. « A la reprise des cours présentiels, les élèves auront passé près de trois mois en enseignement à distance. Leur faire passer des examens dans ces circonstances serait inéquitable », justifient les autorités.


Application des mesures d’hygiène

La distance minimale de deux mètres doit être respectée entre les enseignants et les élèves. Les enfants, en particulier au primaire, « pourront en principe se conduire normalement en classe, sur le chemin de l’école et en récréation ». « C’est difficile d’imaginer que les enfants puissent respecter les distances entre eux », a argumenté la conseillère d’Etat Christine Häsler. Toutefois, la Direction de l’instruction publique et de la culture le précise : « il est important que les règles d’hygiène soient respectées ». Dans cette perspective, les lavabos et toilettes seront équipés de savon liquide, du matériel d’hygiène pour les mains à l’intention des adultes sera préparé, alors que les surfaces et poignées de portes seront nettoyés régulièrement.


« Protéger les personnes vulnérables »

Concernant les personnes vulnérables, notamment les enseignants, « elles ne dispenseront pas de cours présentiels ». « Elles peuvent néanmoins fournir un travail précieux pour le bon fonctionnement de l’établissement, par exemple en préparant des leçons, en corrigeant des travaux ou en encadrant les personnes qui assurent des suppléances ». /comm-ygo



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus