Une page va se tourner à Moutier

Les Sœurs d’Ingenbohl vont quitter la cité prévôtoise après 90 ans de présence. Les deux religieuses ...
Une page va se tourner à Moutier

Les Sœurs d’Ingenbohl vont quitter la cité prévôtoise après 90 ans de présence. Les deux religieuses (nonagénaires) en poste, Sr Marie-Germaine et Sr Françoise-Romaine, s’en iront d’ici cet été

C'est bientôt la dernière qui sonne pour Sr Françoise-Romaine à Moutier. (Photo: Flickr/Philippe Girardin) C'est bientôt la dernière qui sonne pour Sr Françoise-Romaine à Moutier. (Photo: Flickr/Philippe Girardin)

La fin d’une époque à Moutier. Au mois d’août, la communauté des Sœurs d’Ingenbohl délaissera officiellement la Prévôté. La nouvelle est tombée le week-end dernier. Ces religieuses étaient présentes depuis 1930 dans la cité. Les deux dernières sœurs en place, Marie-Germaine et Françoise-Romaine, retourneront dans leur couvent fribourgeois d’origine. Pour Sr Françoise-Romaine, ce départ marque la fin d’une aventure de 37 ans à Moutier. Une aventure marquée, comme sa vie, par son « amour du prochain », comme nous l’a confié Marco Roth, le président du Conseil de la Paroisse catholique romaine de Moutier.

Marco Roth : « Sr Françoise-Romaine, c’était la diaconie : elle était au service de la personne et de la société »

« Sœur-Framboise » et l’amour du vélo

Sr Françoise-Romaine est arrivée en provenance du Sacré Cœur d’Estavayer-le-lac en 1983. Peu à peu, la Genevoise d’origine née en Italie est ensuite devenue une personnalité publique dans la cité. Un surnom lui a même été donné : c’est sous l'appellation « Sœur-Framboise » qu’on l'appelle à Moutier. Dynamique, souriante et amoureuse du vélo sont autant de qualificatifs qui lui collent à la peau. Sr Françoise-Romaine est par ailleurs restée en Prévôté bien au-delà de l’âge de la retraite, puisqu’elle est aujourd’hui âgée de 91 ans.

Marco Roth : « Elle avait plusieurs cordes à son arc »

Une fête et puis s’en vont

Faute de relève, puisqu’aucune sœur de Suisse romande n’a moins de 70 ans et/ou est en bonne santé, les deux religieuses sises à la Maison des Sœurs s’en iront donc d’ici cet été. Sr Marie-Germaine lèvera les voiles prochainement, alors que « Sœur-Framboise » occupera les lieux jusqu’au 23 août, date d’une fête d’adieu qui s’annonce à coup sûr placée sous le signe de l’émotion. A noter que malgré les démarches des paroissiens prévôtois pour garder les sœurs, la Province suisse de l’Institut Ingenbohl a tout de même décidé de fermer définitivement la communauté. /ygo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus