Des nouvelles bases pour la HEP-BEJUNE

Le canton de Berne a mis en consultation la révision de la loi d’adhésion au concordat. Il ...
Des nouvelles bases pour la HEP-BEJUNE

Le canton de Berne a mis en consultation la révision de la loi d’adhésion au concordat. Il prévoit notamment la création d’un Conseil de la HEP-BEJUNE

Le site de la HEP BEJUNE à Bienne. Le site de la HEP BEJUNE à Bienne.

Le canton de Berne pose les nouvelles bases de la HEP-BEJUNE. Le Conseil-exécutif a mis en consultation la loi d’adhésion au concordat révisé. Le but est d’adapter l’établissement intercantonal à l’évolution du paysage des hautes écoles et au nouveau cadre légal fédéral. La HEP-BEJUNE disposera ainsi d’une base solide pour former le corps enseignant de la partie francophone du canton de Berne, et des cantons du Jura et de Neuchâtel.

Cette révision intègre deux nouveautés. La première est la création d’un Conseil de la HEP-BEJUNE. Il se situera entre le niveau politique, les représentants des gouvernements cantonaux, et le niveau opérationnel assuré par le rectorat. Ce nouvel organe de pilotage apportera un point de vue externe à l’école. Il proposera des axes stratégiques pour l’accomplissement des trois missions fondamentales de la HEP-BEJUNE : la formation, la recherche et les prestations de services.

La deuxième innovation est le pilotage de l’institution sur la base d’une stratégie et d’un contrat de prestation quadriennaux. L’objectif est de permettre aux trois cantons d’avoir une vision du développement de l’institution à moyen terme. Ce modèle se rapproche de celui en vigueur à la Haute Ecole Arc Berne-Jura-Neuchâtel, et de celui appliqué par le canton de Berne dans ses hautes écoles./comm-mdu


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus