Les bateaux fendent à nouveau les eaux du lac de Bienne

La Société de navigation du lac de Bienne a repris ses activités samedi. Pour l’heure, la capacité ...
Les bateaux fendent à nouveau les eaux du lac de Bienne

La Société de navigation du lac de Bienne a repris ses activités samedi. Pour l’heure, la capacité des bateaux est limitée à 50%

La Société de navigation du lac de Bienne met le cap sur l'été, après une pause forcée de presque trois mois. (photo: SNLB) La Société de navigation du lac de Bienne met le cap sur l'été, après une pause forcée de presque trois mois. (photo: SNLB)

Il est à nouveau possible de profiter des croisières sur le lac de Bienne. La Société de navigation a remis ses bateaux à flot samedi, dans le cadre de la troisième phase d’assouplissement des mesures sanitaires. L’offre a toutefois été réduite et seuls les plus grands bateaux seront utilisés, car leur capacité maximale est limitée à 50%. Les croisières du lundi et du mercredi soir sur l’Aar sont pour l’instant annulées, tout comme celles sur le lac à bord du MS Engelberg et la liaison directe du dimanche vers Neuchâtel.


Sécurité à bord

Le concept de protection des transports publics a été appliqué. Les bateaux sont désinfectés régulièrement et des panneaux d’informations ont été affichés. Le port du masque n’est pas obligatoire, il est toutefois recommandé lors de l’embarquement et du débarquement.

Des événements privés et d’entreprises sont à nouveau possibles. En revanche, les croisières à thème et les événements reprendront au plus tôt le 5 juillet.


2019 : une année dans la moyenne

La SNLB tire un bilan relativement positif de la dernière saison. 311'786 passagers ont été transportés, c’est 22'000 de moins qu’en 2018, qui avait été une excellente année. 2019 s’inscrit ainsi dans la moyenne quinquennale, avec une diminution de la demande durant les mois de printemps.

Cette année, la SNLB prévoit une baisse de la fréquentation de 40 à 60%. Il est toutefois encore difficile d’établir une estimation fiable de l’impact financier de la pandémie sur l’exercice 2020. Les mesures nécessaires pour garantir les liquidités et réduire les dépenses ont été prises. /mdu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus