Le CJB entravé, Digger sauvé

En cas de désaccord sur les subventions, le Conseil du Jura bernois devra trouver une solution ...
Le CJB entravé, Digger sauvé

En cas de désaccord sur les subventions, le Conseil du Jura bernois devra trouver une solution en discutant avec la Direction de la sécurité. Le Grand Conseil a également décidé de continuer à soutenir les organisations de coopération au développement dont Digger

Le Grand Conseil qui siège à BERNEXPO a pris plusieurs décisions concernant le Jura bernois mercredi. Le Grand Conseil qui siège à BERNEXPO a pris plusieurs décisions concernant le Jura bernois mercredi.

Le Conseil du Jura bernois (CJB) n'est plus seul maître à bord. L'instance devra composer avec la Direction de la sécurité en cas de désaccord sur les subventions provenant de la loi cantonale sur les jeux d'argent (LCJAr). Lors de la deuxième lecture de la révision de ce texte mercredi, le législatif a approuvé à une écrasante majorité la proposition de la majorité de la commission de la sécurité. L'amendement en question prévoit que « si dans le cadre d'une demande, le CJB ne suit pas la proposition du service compétent de la Direction de la sécurité, une discussion a lieu entre lui et la Direction de la sécurité ». La Députation francophone s'est alignée sur cette position, sauf deux abstentions. Pour sa présidente, la PS Sandra Roulet-Romy, il ne s'agit pas d'une perte de compétence pour le CJB :

À ce sujet, la députée Maurane Riesen possède un avis diamétralement opposé. L'habitante de Moutier a par ailleurs déposé à la dernière minute un amendement afin de tenter de préserver les acquis du CJB et revenir à la situation initiale, sans succès. Pour la PSA, l'institution est bel et bien attaquée et perd des plumes :

Le deuxième point qui posait problème dans cette révision de la loi sur les jeux d'argent concernait l’article 43. Au final, le législatif a décidé par 85 voix contre 65 que les organisations de coopération au développement et secours en cas de catastrophe – dont la fondation Digger sise à Tavannes et la Fédération interjurassienne de coopération et de développement - pourront bénéficier du fonds de loterie. Le soulagement est de mise chez Sandra Roulet-Romy :

À noter que la nouvelle mouture révisée de la loi cantonale sur les jeux d'argent a ensuite été approuvée par la quasi totalité du législatif. /jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus