La Jack Beer prend du repos

La microbrasserie de Grandval se met en pause durant deux ans. Son producteur Jacky Michel ...
La Jack Beer prend du repos

La microbrasserie de Grandval se met en pause durant deux ans. Son producteur Jacky Michel s’en ira du côté de Tavannes et compte se donner le temps de concilier son hobby avec sa vie familiale

Jacky Michel devant le bâtiment de Grandval où il brasse sa Jack Beer. Jacky Michel devant le bâtiment de Grandval où il brasse sa Jack Beer.

Après huit ans de brassée, la Jack Beer prend une pause. Jacky Michel, le fondateur et producteur de la microbrasserie basée à Grandval a décidé de mettre son activité entre parenthèses pendant deux ans. D’abord concoctée au Fuet, puis à Bienne et maintenant à Grandval, la production s’en ira du côté de Tavannes en suivant la famille Michel. Au-delà du déménagement, brasser comme hobby n’est pas toujours aisé. Il s’agit notamment de trouver un bon équilibre entre vie familiale et passion comme l’explique Jacky Michel :

Cette pause interroge sur le phénomène des microbrasseries. Depuis quelques années leur nombre a fortement augmenté. Un essoufflement serait-il d’actualité ? Jacky Michel qui brasse près de 600 litres par année n’est pas de cet avis :

Selon les chiffres de l’Administration fédérale des douanes (AFD), l’évolution de leur nombre ne s’est pas tassée. En 2017, notre pays comptait 869 brasseries, en 2018 1’021 et enfin en 2019 1'132. Par contre, la consommation totale de bière stagne de son côté autour des 4'000 hecto- litres depuis 1970. /jrg


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus