L’Arc jurassien franco-suisse se mobilise après la crise

Les représentants des cantons du Jura, de Neuchâtel, de Berne, de Vaud et de la région Bourgogne-Franche-Comté ...
L’Arc jurassien franco-suisse se mobilise après la crise

Les représentants des cantons du Jura, de Neuchâtel, de Berne, de Vaud et de la région Bourgogne-Franche-Comté ont exposé leur soutien en faveur de projets transfrontaliers

Les échanges transfrontaliers se sont poursuivis dans l’Arc jurassien franco-suisse malgré la crise sanitaire. (Photo : arcjurassien) Les échanges transfrontaliers se sont poursuivis dans l’Arc jurassien franco-suisse malgré la crise sanitaire. (Photo : arcjurassien)

L’Arc jurassien franco-suisse veut reprendre progressivement les activités transfrontalières. L’organisme a annoncé ce mercredi la mise en place de différentes mesures pour favoriser la coopération transfrontalière et soutenir les projets des différentes régions à la suite de la crise sanitaire liée au coronavirus.

Les partenaires de la Conférence TransJurassienne (CTJ) lancent ainsi un appel à manifestation d’intérêt pour soutenir à hauteur de 5'750 francs les associations suisses et françaises œuvrant dans le transfrontalier. Ils indiquent que le soutien financier accordé par le Fonds de soutien aux petits projets transfrontaliers connaîtra une augmentation de 25%.

L’Observatoire Statistique Transfrontalier de l’Arc jurassien sera également mobilisé afin de présenter en septembre un bilan socio-économique sur l'impact de la crise.

Un point majeur de la CTJ est la signature d’une déclaration commune ratifiée par les représentants politiques suisses et français. Elle prévoit entre autres le maintien des échanges d’informations liées au Covid-19, des échanges économiques et la pérennité du dialogue entre les cantons de Berne, du Jura, de Neuchâtel et de Vaud et la région Bourgogne-Franche-Comté. /comm-sab


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus