Srebrenica en deuil, 25 ans plus tard

La Bosnie-Herzégovine rend hommage ce samedi aux victimes du génocide de Srebrenica, ville ...
Srebrenica en deuil, 25 ans plus tard

La Bosnie-Herzégovine rend hommage ce samedi aux victimes du génocide de Srebrenica, ville tombée le 11 juillet 1995. 8000 hommes et adolescents ont été massacrés, lors de la pire tuerie en Europe depuis la Seconde Guerre Mondiale

Les pierres tombales au mémorial de Srebrenica. (photo: wikipedia commons) Les pierres tombales au mémorial de Srebrenica. (photo: wikipedia commons)

25 ans plus tard, la Bosnie-Herzégovine se rappelle. Elle rend hommage ce samedi aux victimes du génocide de Srebrenica, ville tombée le 11 juillet 1995 aux mains des Serbes de Bosnie. En l’espace de quelques jours, plus de 8000 hommes et adolescents bosniaques musulmans sont massacrés, lors de la pire tuerie en Europe depuis la Seconde Guerre Mondiale. Ce génocide est le symbole de la politique de nettoyage ethnique menée par les Serbes de Bosnie pendant la guerre intercommunautaire qui a fait rage entre 1992 et 1995. Alen Udovcic est le président de l’association Lilium, qui œuvre en faveur de l’intégration de la population bosniaque en Suisse. Il était âgé de 7 ans quand il est arrivé à Srebrenica avec sa famille. Son témoignage:

Ce samedi, quelque 400 personnes ont participé à une marche pour rendre hommage aux victimes du massacre. Cette année, les cérémonies ont toutefois été réduites en raison de la crise sanitaire.

Qualifiée de génocide par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie, la tragédie reste l'une des principales discordes entre les communautés bosniaques et serbes et des personnalités rejettent la notion de génocide. Selon Alen Udovcic, le devoir de mémoire est essentiel pour ne pas sombrer dans le négationnisme:

Garder ce souvenir vivant est également indispensable pour les jeunes générations, comme l'explique Alen Udovcic:

Radovan Karadzic, leader des Serbes de Bosnie et le commandant des forces serbes bosniennes Ratko Mladic ont été inculpés pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre. Longtemps en fuite après la guerre, tous deux ont été condamnés à perpétuité. /mdu


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus