Moutier : la mise au point de la Préfecture

Le tourisme électoral n'est pas le seul motif qui a mené à l'annulation du vote communaliste ...
Moutier : la mise au point de la Préfecture

Le tourisme électoral n'est pas le seul motif qui a mené à l'annulation du vote communaliste du 18 juin 2017, rappelle la Préfecture du Jura bernois. Elle répond à des déclarations récemment faites par les autorités prévôtoises

La Préfecture fait le point sur des récentes déclarations. (Photo : archives) La Préfecture fait le point sur des récentes déclarations. (Photo : archives)

Le tourisme électoral est une des raisons pour lesquelles le vote du 18 juin 2017 a été annulé, mais elle n’est pas la seule. C’est la mise au point qu’a fait jeudi la Préfecture du Jura bernois dans un communiqué. Elle réagit à de récentes déclarations des milieux autonomistes et de la commune.

L’institution rappelle que la justice bernoise a également retenu d’autres éléments pour justifier sa décision d’annuler le vote. Comme elle l’écrit, il s’agit « en particulier de la lettre adressée aux parents concernés par l’école à journée continue et de l’éditorial du maire de Moutier dans le journal Moutier.ch ». Ces différentes violations du droit étaient alors, chacune ou dans leur ensemble, de nature à influencer le résultat du vote explique la Préfecture.


Des clarifications encore attendues pour le prochain vote

La Préfecture rappelle également que les autorités de Moutier sont encore tenues d’apporter des clarifications en vue du prochain scrutin. Elle se base sur les conclusions de la Chancellerie d’Etat, qui a transmis un rapport sur le registre électoral prévôtois à la commune au début du mois de juillet. Ce document fait était de « dizaines » de cas qui suscitent des interrogations. /comm-amo


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus