Une fête nationale chamboulée dans la région

Le coronavirus et la sécheresse ont poussé de nombreuses communes à annuler les festivités ...
Une fête nationale chamboulée dans la région

Le coronavirus et la sécheresse ont poussé de nombreuses communes à annuler les festivités du 1er août. Plusieurs manifestations sont toutefois au programme ainsi que quelques feux d’artifice

La sécheresse aura raison de plusieurs feux d'artifice dans la région cette année (photo : archives). La sécheresse aura raison de plusieurs feux d'artifice dans la région cette année (photo : archives).

C’est un 1er août pas comme les autres qui nous attend cette année. Le coronavirus et la sécheresse viennent jouer les trouble-fêtes dans la région. De nombreuses communes ont décidé d’annuler les festivités prévues, alors que d’autres ont rivalisé d’originalité pour les maintenir, avec ou sans feux d’artifice.


Feu annulé à Moutier, mais maintenu à Tramelan et Valbirse

Les localités qui tireront des feux d’artifice se comptent sur les doigts de la main. Ce sera le cas samedi de Tramelan, Valbirse ou encore de La Ferrière. À Moutier, la Municipalité a annoncé vendredi matin l’annulation du feu, mais le maintien de la fête prévue à la piscine. Un défilé de lanternes est notamment prévu. Une décision définitive doit encore prise à Péry-La Heutte et à Plateau de Diesse. Après avoir cherché un nouvel emplacement, les autorités de Corgémont ont décidé de renoncer, en accord avec les pompiers. Dans la cité tramelote, les festivités se dérouleront sur deux sites, à la Marelle et à Juventuti, avec restauration et animations.

À Bienne, le traditionnel grand feu d’artifice n’aura pas lieu, mais la fête officielle du 1er août de la ville se tiendra vendredi soir dès 17h. La manifestation se déroulera devant la Casa Tulip Bienne, au chemin des Tulipes. Des discours officiels sont annoncés, ainsi qu’une partie musicale.


Longue liste d’annulations

De nombreuses communes ont toutefois décidé de renoncer à l’organisation de tout événement. Il s’agit notamment de La Neuveville, St-Imier, Reconvilier, Tavannes, Petit-Val, Crémines, Saicourt, Perrefitte ou encore d’Evilard. À Renan, le feu d’artifice prévu a finalement été annulé en raison de la sécheresse.

Pour rappel, le canton de Berne a interdit jeudi les tirs de feux d’artifice à moins de 200 mètres de la forêt et tous les autres feux à moins de 50 mètres. La mesure concerne l’ensemble du Jura bernois et une partie de l’arrondissement de Bienne. /alr


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus