Elle a à cœur de protéger les hérissons

Avec sa famille, Béatrice Gisiger gère l'association Acœur Sauvage, qui recueille les hérissons ...
Elle a à cœur de protéger les hérissons

Avec sa famille, Béatrice Gisiger gère l'association Acœur Sauvage, qui recueille les hérissons et informe les particuliers qui les trouvent. La « fête à Choupi » a lieu ce week-end à Tavannes pour faire découvrir ces animaux et l'association au public

Béatrice Gisiger, présidente de l'association Acœur  Sauvage, devant les enclos qui lui servent à réhabituer les hérissons à la nature avant de les y relâcher. Béatrice Gisiger, présidente de l'association Acœur Sauvage, devant les enclos qui lui servent à réhabituer les hérissons à la nature avant de les y relâcher.

Rencontrer et apprendre à connaître les hérissons. La « fête à Choupi », est organisée ce week-end à Tavannes par l’association Acœur Sauvage. Celle-ci a pour mission de protéger les hérissons, et leurs bébés, appelés les choupissons, en conseillant le public et en recueillant et soignant ces petits mammifères. La présidente, Béatrice Gisiger, l'explique, l’intention derrière ces journées « portes ouvertes » est surtout de sensibiliser les particuliers à la sauvegarde des hérissons, qui restent souvent méconnus mais sont utiles dans les jardins :

Pour les curieux, la « fête à Choupi » se tient jusqu'à dimanche soir à 18h. Acœur Sauvage recherche par ailleurs des bénévoles, pour l'aider dans ses activités. Plus d’informations ici. /nbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus